Saigyô implorant Amida, Seishi et Kannon de venir chercher son âme près de Sôrinji (Paris, BnF, Japonais 1085 [13])

Notes

Data source