Saigyô ayant retrouvé une coiffe sur laquelle il avait tracé un poème et interrogeant les habitants sur le devenir de son propriétaire à Okabe (Paris, BnF, Japonais 1085 f.18v)

Notes

  • épisode du livre 3. province de suruga (Source : Mandragore)

Data source