Saigyô calligraphiant un poème sur la cloison de la demeure d'un ami décédé (Paris, BnF, Japonais 1085 [9])

Notes

Data source