France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 5411

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q64491

Textes du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Source des données : Mandragore

Intervenant

Anciens possesseurs

Enluminures et décors

Anciennement dans

Notes

  • D'après la mention "secretario" lisible à la lumière ultra-violette au f. 1, le manuscrit a appartenu à Antonello Petrucci , secrétaire du roi Ferdinand Ier d'Aragon, qui a fait partie des barons rebelles dont les biens ont été saisis par le roi. D'après la cote "A XV S" l lisible à la lumière ultra-violette au f. 273v, le manuscrit a ensuite fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples ; il a été saisi par Charles VIII à Naples en 1495 et apporté au château d'Amboise, puis il a été transféré dans la Librairie royale de Blois vers 1500. Il est décrit dans les inventaires de la Librairie royale de Blois de 1518 : "Instrumentum possessionum, rerum sive dignitatum monasterii Gammaliensis, in pargameno" (Omont n° 1042) et de 1544 : "Cartulle sive instrumenta rerum, privilegiorum et possessionum monasterii Causariensis sive Piscariensis in regno Neapolitano siti, couvert de cuir noir" (Omont n° 673) . Il correspond dans le catalogue de la Bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle à l'un des volumes décrits sous la rubrique : " Instrumenta de rebus et possessionibus sancti Clementis" (Omont n° 2299). Le manuscrit a d'abord porté la cote latin 5409, remplacée par latin 5411; il ne figure pas dans les catalogues Dupuy; d’après Nicolas Clément, il aurait été égaré. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • C. MANARESI, "Il 'Liber instrumentorum seu Chronicorum monasterii Casauriensis' della Nazionale di Parigi", dans Istituto lombardo di scienze e lettere, rendiconti della Classe de lettere, t. 80 (3e série t. 11), 1946-1947, p. 29-62
  • L. FELLER, "Le cartulaire-chronique de San Clemente a Casauria", dans Les cartulaires, actes de la rable ronde (Paris 5-7 décembre 1991), réunis par O. Guyotjeannin, L. Morelle, M. Parisse, Paris, 1993, p. 261-277
  • Virginia LEONARDIS, « Le chronicon casauriense, problèmes d'illustration d'un texte historique et juridique », Manuscrits et enluminures dans le monde normand (Xe-XVes). S. d. P. Bouet — M. Dosdat, Caen, Presses universitaires de Caen, 1999, p. 129-150

Vie du livre

Sources des données