France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 1659

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q61780

Textes du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Source des données : Mandragore

Armoiries et marques

Paris, BNF, lat. 1659, f. 1 (Armoiries de Ferdinand Ier d'Aragon)

Paris, BNF, lat. 1659, dos (Armoiries de Charles II de Bourbon-Vendôme)

Enluminures et décors

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Notes

  • Le manuscrit a appartenu au cardinal Jean d'Aragon ; à la mort du prélat il est passé dans la librairie royale de Naples : à cette occasion, le chapeau cardinalice qui surmonte les armes dans la marge inférieure du frontispice a été recouvert par de peinture bleue ; il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges Ier d'Amboise par Frédéric Ier d'Aragon, roi de Naples, avant sa mort en 1504.Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen, au château de Gaillon, d'après l'inventaire de 1508 : "Epistole Cypriani couvert de velours violet gamy de troys fermaus d'argent doré" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 204 n° 115 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires..., p. 293-294).Il a appartenu aux archevêques de Rouen successeurs de Georges Ier d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550), d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Epistole Cipriani " (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868 ; Robillard de Beaurepaire, ibid.), puis les cardinaux Charles de Bourbon-Vendôme (1550-1590) et Charles II de Bourbon-Vendôme (1590-1594). Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1593.Il est ensuite passé dans les collections royales conservées au Palais du Louvre et constitue le n° 13 du lot de manuscrits du Cabinet du roi au Louvre apporté à la Bibliothèque du roi en 1726, cf. la liste de la main de l’abbé de Targny (BnF, ms. naf 5762, f. 12-21 consultable dans Gallica) : "Volumes manuscrits apportés du Cabinet du vieux Louvre à la Bibliotheque du roy en l’année 1726... [n°] XIII. Epistolae sti Cypriani Cathag. [sic] episcopi cum ejusdem duobus libris Testimoniorum ad Quirinum de revelatione capitis sti Johannis Baptis. Volu. in fol. in membrana valde persa exaratum pulcherrima cum imagunculis et aliis ornatibus concinne depistis. Vol. in fol. script. XV. saeculo ut conjectura est coopert. maroq. caeruleo".Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1726. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 275-290
  • M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 261-273
  • T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona, Milan, II, 1947, p. 61 et 201-204 (inventaire C)

Vie du livre

Sources des données