France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 363

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Athanase (saint, 0295?-0373) : Quaestiones et responsiones [Grec].

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • R. Browning, C. Constantinides, Dated Greek Manuscripts from Cyprus to the Year 1570, Dumbarton Oaks Studies 30, Washington, DC, Nicosia, Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 1993
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • Collection de règles intéressant la discipline ecclésiastique et la liturgie. Elles sont précédées d'un certain nombre de feuillets d'âge postérieur (ff. 1-24), où d'autres prescriptions de même ordre ont été copiées d'une main rude sur un palimpseste de plus grandes dimensions. 1(ff. 1-3) pénitentiel mutilé du début (inc. Ἀνὴρ ἔχων γυναῖκα εἰ πέσοι εἰς ὕπανδρον, des. ὅτι οὐ χρὴ τὰς εὐχὰς λέγειν δίχα τοῦ ἐπιτραχηλίου αὐτοῦ). 2(ff. 3v-12) sur l'affinité et les empêchements de mariage (cf. Vat. gr. 572, ff. 241-249v) ; à la suite (ff. 12-16) ecthèse du patriarche SISINNIUS (début dans Pitra, Spicilegium Solesmense, IV, p. 465). 3(ff. 16-18v) questions et réponses attribuées à s. ATHANASE (inc. Ἐάν τις νηστεύων). 4(ff. 18v-23) pénitentiel concernant principalement les moines et les abbés (inc. Ὅτι ὅσοι ἐσθίουσιν μοναχοὶ τὸν τύρον) ; TIMOTHÉE D'ALEXANDRIE est cité f. 21v. 5(f. 23r.v) exhortation aux prêtres. 6(f. 23v) baptême d'un enfant trouvé. 7(ff. 23v-24) remède-formule pour le mal de dents, εἰς πν( ) οδοττίου ms. La plus grande partie de ces divers fragments ou opuscules est écrite en grec vulgaire.


    1 (ff. 24v-52v) collection concernant spécialement les personnes et les choses sacrées ; elle est composée de parties mal liées entre elles, entremêlées d'éléments étrangers à son dessein. Sans entrer dans tous les détails, on indique ici les principaux éléments de cette compilation : 1(ff. 24v-26) Const. Apostol., VIII, 28, 30, 31, 32 § 18 et 19 avec un développement (ff. 26-27) sur les relations avec les hérétiques ; 2(ff. 27-32) extraits de Const. Apostol. VIII, 42-47 § 60 ; 3(ff. 32-36) quelques extraits de conciles, le premier étant le canon 3 du 1er de Nicée ; 4(ff. 36-39) pénitentiel attribué à s. JEAN CHRYSOSTOME et à s. ATHANASE (éd. Pitra, Spicilegium Solesmense, IV, p. 457 et 460, d'après ce manuscrit) ; 5(ff. 39-40) epitimia attribués à s. BASILE (Pitra, op. cit., p. 460) ; 6(f. 40r.v) sur la promotion des clercs ; 7(ff. 40v-41) interrogations des CL Pères (cf. Timothée d'Alexandrie, réponses canoniques 7. 11. 14. 13. 5, dans Pitra, Iuris eccl. Graec., I, p. 631-633) ; 8(ff. 41v-47) prescriptions ecclésiastiques et civiles concernant les évêques, les prêtres et les moines ; 9(ff. 47-49v) sur les meurtres volontaires et involontaires (cf. Rhalli-Potli, Syntagma, VI, p. 485 ss.) ; 10(ff. 49v-51v) sur les mariages ; 11(ff. 51v-52v) sur certaines prescriptions relatives aux sacrements.


    2 (ff. 52v-61) TIMOTHÉE D'ALEXANDRIE, réponses canoniques (l'ordre diffère de Pitra, Iuris eccl. Graec., I, p. 630-643).


    3 (f. 61r.v) THÉOPHILE D'ALEXANDRIE, canon 1 (Pitra, p. 646).


    4 NICÉPHORE DE CONSTANTINOPLE 1(ff. 61v-64) constitutiones ecclesiasticae (Pitra, Spic. Solesm., IV, p. 389-393) ; 2(ff. 64-67v) ex Typico excerpti canones (op. cit., p. 381-388 ; les deux œuvres ont été éditées d'après notre manuscrit). Suivent 3(f. 67r.v) quelques autres prescriptions et 4(ff. 67v-68v) les epitimia 1-12 de JEAN LE JEÛNEUR (Pitra, op. cit., p. 429-431).


    5 JEAN LE JEÛNEUR, sur la confession des péchés, à peu près comme dans le Vat. gr. 504, ff. 77 ss. a(ff. 68v-69v) préparation à la confession, Ὅτι δεῖ — βαστάζειν βάρη (Pitra, op. cit., p. 438). b(ff. 69v-74) περὶ τοῦ πῶς δεῖ ἐξομολογεῖσθαι (Morin, Commentarius histor. de disciplina in administratione sacramenti paenitentiae, p. 77-84 Β 10) ; c(ff. 74-76v) [περὶ ἐπιτιμιῶν] (p. 84 Β 11-85 D 4) ; d(ff. 76v-78) περὶ βρώσεως καὶ πόσεως καὶ εῦχῶν (p. 85 D 9-86 Β 5 et Pitra, p. 439, I) ; e(ff. 78-79v) [ὅρος πρώτης καὶ δευτέρας διαφορᾶς περὶ βρώσεων καὶ πόσεων (Pitra, p. 439-440, II et III). Suit, sans distinction aucune, (ff. 79v-90) le canonarium de JEAN, DIACRE ET MOINE à partir des mots Εἰ δὲ ταῦτα ἅπαξ (Morin, p. 109 A 12 — 116 Β 12). On trouve ensuite diverses prescriptions relatives au même objet, parmi lesquelles sont cités (f. 90v) saint Basile, (ff. 90v-91) le concile de Chalcédoine, (f. 91r.v) le concile de Gangres, (ff. 92v-93v) un tarif pénitentiel, sous le titre Παρασημείωσις τῶν ἐκκλησιαστικῶν κανόνων (cf. Rhalli-Potli, Syntagma, IV, p. 404-405).


    6 (ff. 93v-109v) S. BASILE, canons (Rhalli-Potli, IV, p. 88 ss.) dans l'ordre suivant : 56-61. 64. 66. 82. 24 (ι'). 44. 69. 27. 32. 51. 70. 35. 18. 19. 83 (κ'). 45. 73. 72. 65. 33. 43. 52. 55. 71. 31 (λ'). 34-36. 39. 48. 58. 77. 21. 22. 26 (μ'). 25. 30. 37. 40. 42. 46. 49. 41. 50 (ν'). 53. 80. 23. 62. 63. 67. 68. 75. 76. 77 (ξ'). 78. 79. 2-7. 12 (ο'). 13. 14. 47. 81. 29. 74 (οζ') ; sous les n°s ξγ' et ογ' deux epitimia qui paraissent étrangers à la collection ; ff. 109v-110v, sous le titre κατήχησις, les canons 84 et 85. On trouve à la suite 1(ff. 110v-116v) divers passages περὶ προσευχῆς ; il s'agit de prescriptions touchant la discipline liturgique, parmi lesquelles sont cités S. MAXIME (f. 110v), les Constitutions apostoliques (ff. 112v ss. ; cf. Anastase le Sinaïte, quaest. 64 : M. 89, 664-665), S. NIL (f. 115v) ; 2(ff. 116v-121) la question 8 d'ANASTASE D'ANTIOCHE (M. 89, 389-400 D 5).


    7 (ff. 121-137) XXXIII lettres choisies de S. NIL (M. 79) : III, 43, 34 ; I, 28 ; III, 35 ; I, 31, 295 ; III, 36, 37, 39, 40 (ι')-42 ; IV, 60 ; III, 302, 32, 46, 49-52 (κ'), 53, 54, 58, 56, 60 unie à 61 et 63, 64, 66 ; IV, 31 ; III, 71 ; IV, 30 (λ') ; III, 72, 73, 80.


    8 (ff. 137-154) prescriptions liturgiques et disciplinaires sur les fêtes, les génuflexions, les jeûnes, ἐκ τοῦ μ(ε)γ(ά)λ(ου) βιϐλίου λόγ(ος) νζ', περὶ ἑορτῶν καὶ γονυκλησιῶν καὶ νιστειῶν τῶν κεκολυμένων ἢ ἐπιτετραμμένων γενέσθαι, παρὰ δὲ τοῦ προσκυνητοῦ καὶθείου Πνεύματος διὰ τῶν θεοφόρων πατέρων ἡμῶν παραδεδομένων ἡμῖν ms. Collection d'extraits de diverse provenance, dont l'origine est indiquée : (ff. 137-138) Const. Apostol. VIII, 33 et 34 ; (f. 138r.v) canons des Apôtres 66-69 ; (ff. 138v-140) extraits du livre V, 13 ss. des Constitutions Apostoliques (cf. éd. Funk, I, p. 268-301) ; (ff. 140-141) s. ATHANASE*, Syntagma (M. 28, 837 C 8-840 B 4) ; (ff. 141-142v) s. ÉPIPHANE ; (f. 142v) le concile de Gangres ; (ff. 142v-143) la vie de s. Nicolas ; (f. 143) s. BASILE ; (ib.) s. PIERRE D'ALEXANDRIE ; (f. 143r.v) s. IGNACE ; (ff. 143v-145v) l'histoire lausiaque ; (ff. 145v-146) TIMOTHÉE D'ALEXANDRIE (réponses canoniques 10 et 8 : Pitra, Iuris eccl. Graec., I, p. 631) ; (f. 146) NICÉPHORE DE CP. ; (f. 146r.v) le sixième concile ; (f. 146v) le concile de Laodicée ; (ff. 146v-148v) la question [64 d'ANASTASE le Sinaïte] (M. 89, 660 ss.) ; (ff. 148v-151v) la lettre de DENYS D'ALEXANDRIE à Basilide (Pitra, op. cit., p. 541-544) ; (ff. 152v-153v) le premier canon du VIIe concile ; (ff. 153v-154) le synode τῆς ἑνώσεως (cf. Rhalli-Potli, Syntagma, V, p. 10).


    9 (ff. 154-159) sur les sept conciles œcuméniques (inc. Χρὴ γινώσκειν πάντα, χριστιανὸν ὅτι ἑπτὰ εἰσὶν ἁγίαι οἰκουμενικαὶ σύνοδοι. Καὶ ἡ μὲν πρώτη γέγονεν ἐν Νικαίᾳ ; cf. Coisl. 34, ff. 23-26v).


    10 (ff. 159-161v) Matthieu 5-6, 8 οἶδεν γὰρ ὁ πατὴρ |.


    Les ff. I — III suppléés au XVe siècle contiennent : a(f. I) titre des ouvrages canoniques de Théodore Balsamon et Jean Zonaras ; b(f. II) novelle 131 § 2-4 de JUSTINIEN, avec un petit supplément concernant Justianiana de Bulgarie ; c(ff. IIv-III) [THÉODORE BALSAMON, questions-réponses 15 et 16 ] (Rhalli-Potli, Syntagma, IV, p. 459-460).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Le manuscrit comprenait au moins dix-huit cahiers ; seuls les dix-sept premiers, marqués à l'angle droit supérieur de chacun d'eux (ff. 24-161), subsistent aujourd'hui. Les ff. 1-23v taillés à même un volume de plus grand format furent ajoutés dans la suite et de même les ff. I-V. 162 ; f. 162 note indiquant que Grégoire de Chypre fut fait prisonnier le 19 mai 1535, et court développement sur la vie de la Vierge (cf. Vat. gr. 573, f. 81) ; f. 162v quelques lignes sur les mois, à partir de mars.
    Le manuscrit appartenait au monastère de saint Denys (ff. I. Vv) à l'Athos ; f. I : 9 (?) P. Séguier. Sur la tranche inférieure : Νομιμου.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données