France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 86

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q43178

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • M. Cassin, « Tradition manuscrite grecque de l’Histoire ecclésiastique », dans S. Morlet (éd), Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique. Commentaire. T. I, Études d’introduction, Anagôgê, Paris, Les Belles Lettres, 2012, p. 209-242
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • DENYS L'AREOPAGITE, avec scholies de S. MAXIME (M. 3 et 4 ; cf. Vat. gr. 374). Au début a(ff. 2-8v) interpretatio dictionum (M. 4, 23-28) ; b(ff. 9-14v) prologue [de S. Maxime] (M. 4, 16-21), moins les trois paragraphes Ἐπειδὴ δέ τινες — ὡς ἐφικτὸν Θεῷ (M. 21 A 12-C 8) ; c(ff. 15-16v) index du volume et liste des œuvres perdues ; d(ff. 16v-22v) index des c sections du De divinis nominibus ; e(ff. 22v-23v) sur l'appellation des personnes et des choses sacrées ; f(ff. 23v-24) épigrammes Μουσαπόλας et Εἰς νόον ; g(ff. 24-25) index des 13 chap. du De divinis nom. ; h(f. 25r.v) scholion sur lesphilosophes païens et l'ancienneté de Denys (M. 4, 21 D-24 A, 21 A 12-C 7 ; cf. Coislin 85, ff. 6v-7).


    1(ff. 26-172v) de divinis nominibus (M. 3, 585-984 A 8 ἀσθενήσομεν. Ἀλλὰ ταῦ| ; 4, 185-416) ; un feuillet ayant disparu après 172v, la fin manque et, de même, les deux dernières scholies de Maxime. 2(ff. 175-252v) de caelesti hierarchia (M. 3, 120-340 B 3 τῆς μὲν ἀκριϐοῦς ; 4, 29-113 D) ; deux feuillets manquant après 252v, la fin du texte de Denys et la dernière scholie ont disparu. Au début (ff. 173-174v) index des chapitres et (f. 174v) épigramme Ἀγγελικῆς σοφίης. 3(ff. 253-342v) de ecclesiastica hierarchia ; inc. mut. παί]δων ἱερῶν ἱερώτατε (M. 3, 369-569 ; 4, 116-184) ; manquent les mots θέωσιν ἱερουργοῦσαι — θείαν συναγωγὴν ἑνοποιη[θῶμεν (M. 436 C 6-437 Α 10) un feuillet faisant défaut après 283v ; division des ch. 4 et 5 un peu différente de l'édition, et de même les scholies. 4(ff. 343v-352v) de mystica theologia (M. 3, 997-1048 ; 4, 416-432). Au début (f. 343r.v) index des chapitres et (f. 343v) épigramme Καὶ νόον. 5(ff. 353v-390v) lettres (M. 3, 1065-1120 ; 4, 527-576) ; scholies un peu différentes de l'édition. Au début (f. 353r.v) index, (f. 353v) épigramme Εἰς γνόφον et, à la fin, les trois vers Χριστὲ τέκος.


    Suivent quelques extraits de l'hist. eccl. d'Eusèbe : (f. 391) lettre de Polycrate d'Éphèse (V, 24) ; — (ff. 391-394) Clément d'Alexandrie (Quis dives salvetur : III, 23) ; — (ff. 394-396v) Philon (de vita contemplativa : 11, 17) ; à la fin note sur les thérapeutes de Philon (Montfaucon, p. 140 ; Cohn, VI, p. 67).


    Le f. 1 mis comme garde contient un fragment du De divinis nominibus (τὴν συνοπτικὴν — κοινωνίαν πάσχων καὶ : M. 3, 681 C 3-684Α 1) avec scholies correspondantes de Maxime (M. 4, 236 Β 8-D 4 ὑπέδυ μορφήν).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Volume très soigneusement écrit. Le texte de Denys occupe le milieu des feuillets ; dans les marges, scholies de Maxime. Titres, initiales majeures, ornements à l'encre rouge. Nombreuses additions et corrections ; exégèses d'âge postérieur dans les ff. 61v et 204. F. 397 notes de comptes en grec vulgaire.
    Le manuscrit appartenait autrefois au monastère de saint Nicolas Stavronikita (f. 396v). Sur la tranche inférieure Διονύσιος, par deux mains différentes.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données