France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Grec 2934

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q54995

  • Nom d'usage :
    • Démosthène
  • Autre forme de la cote :
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, gr., 2934
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Date de fabrication :
  • Aspects codicologiques :
    • CAHIERS. 64 quaternions (2-532), et deux folios isolés reliés avec les pages de garde finales modernes (533-534), signés dans la marge inférieure du premier folio. Les signatures originales (marge inférieure externe) sont conservées à partir du 13ème cahier (f. 113: ιε΄) jusqu'à la fin (f. 525: ξδ΄).
  • Écriture :
    • ECRITURE. Copié dans une écriture minuscule ancienne oblongue et anguleuse, posée sur la ligne, où apparaissent peu de tracés en majuscule. G. Prato (p. 224) et L. Perria (pp. 237, 244) distinguent deux mains très proches: une première main a copié le manuscrit jusqu'à la fin de la première colonne du f. 85, une seconde aux traits un peu plus fins étant responsable de tout le reste. L'attribution de cette écriture à l'Italie du Sud qui a été proposée notamment par Giancarlo Prato sur la base du rapprochement avec l'écriture dite "tipo Anastasio" ne semble pas devoir être retenue. Bien plus vraisemblable est une origine constantinopolitaine du manuscrit et ce d'autant plus que l'écriture "tipo Anastasio" n'est pas seulement attestée dans des manuscrits d'Italie du Sud, mais également dans des manuscrits constantinopolitains (v. notamment E. Gamillscheg, "Demosthenes in Konstantinopel....").

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • C. Mazzucchi, « Per la storia medievale dei codici biblici B e Q, del Demostene Par. gr. 2934, del Dione Cassio Vat. gr. 1288 e dell' "Ilias Picta" ambrosiana », dans A. Bravo Garcia (éd), The Legacy of Bernard de Montfaucon: Three Hundred Years of Studies on Greek Handwriting. Proceedings of the Seventh International Colloquium of Greek Palaeography (Madrid - Salamanca, 15-20 September 2008), Bibliologia 31, Turnhout, Brepols, 2010, p. 133-141, 745-749
  • B. Mondrain, « Janus Lascaris copiste et ses livres », I manoscritti greci tra riflessione e dibattito : Atti del 5 Colloquio internazionale di paleografia greca, Cremona, 4-10 ottobre 1998, Papyrologica Florentina 31, Firenze, Gonnelli, 2000, p. 417-426
  • I. Hutter, « Patmos 33 in Kontext », Rivista di Studi Bizantini e Neoellenici, 46, 2009, p. 73-126
  • D. Speranzi, « Andata e ritorno. Vicende di un Plutarco mediceo tra Poliziano, Musuro e l’Aldina », Incontri Triestini di Filologia Classica, 9, 2009, p. 45-63
  • C. Förstel, « Entre propagande et réalité : la culture dans l'empire de Nicée », Revue française d'héraldique et de sigillographie, 73-75, 2005, p. 129-134
  • B. Mondrain, « Une écriture cursive grecque inconnue du Xe siècle dans le manuscrit de Munich gr. 331 », Scriptorium, 54, 2000, p. 252-267
  • M. Bernabò, Voci dell'Oriente. Miniature e testi classici da Bisanzio alla Biblioteca Medicea Laurenziana, Firenze, Edizioni Polistampa, 2011
  • D. Muratore, La biblioteca del cardinale Niccolò Ridolfi, Hellenica 32, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2009
  • S. Lucà, « Il Diodoro Siculo Neap. B.N. gr. 4* è italogreco? », Bollettino della Badia greca di Grottaferrata, 44, 1990, p. 33-79
  • D. Jackson, « An Old Book List Revisited: Greek Manuscripts of Janus Lascaris from the Library of Cardinal Niccolò Ridolfi », Manuscripta, 43-44, 1999, p. 77-133
  • F. Gallo (éd), Miscellanea Graecolatina I, Ambrosiana Graecolatina 1, Milano, Roma, Biblioteca Ambrosiana, Bulzoni Editore, 2013
  • B. Mondrain, « Le rôle de quelques manuscrits dans l’histoire du texte de Démosthène : remarques paléographiques et philologiques », Demosthenica libris manu scriptis tradita. Studien zur Textüberlieferung des Corpus Demosthenicum Internationales Symposium in Wien, 22.–24. September 2011, Wiener Studien 36, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften, 2014, p. 199-226
  • G. Ostuni, « L'iniziale italogreca : il caso del Patmiaco 33 », Scritture, libri e testi nelle aree provinciali di Bisanzio. Atti del Seminario di Erice (18-25 settembre 1988), Biblioteca del “Centro per il collegamento degli studi medievali e umanistici nell’Università di Perugia” 5, Spoleto, Centro italiano di studi sull' alto medioevo, 1991, p. 637-643
  • G. Cardinali, « Le vicende vaticane del codice B della Bibbia dalle carte di Giovanni Mercati », Miscellanea Bibliothecae Apostolicae Vaticanae XX, Studi e testi 484, Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2014, p. 331-424
  • F. Woerther, Caecilius de Calè-Actè, Fragments et témoignages, Collection des Universités de France, Paris, Les Belles Lettres, 2015
  • J. Aguilar Miquel, P. Fernández-Sordo Vila-Belda, « Notas textuales sobre algunos recentiores de Demóstenes », Manuscritos griegos en España y su contexto europeo. Greek Manuscripts in Spain and their European Context, Clásicos Dykinson Monografías, Madrid, Dykinson, 2016, p. 15-29
  • G. Prato, « Una questione di metodo », dans G. Prato (éd), I manoscritti greci tra riflessione e dibattito : Atti del 5 Colloquio internazionale di paleografia greca, Cremona, 4-10 ottobre 1998, Papyrologica Florentina 31, Firenze, Gonnelli, 2000, p. 701-707
  • M. Bandini, « La Ciropedia dell'Escorial e il suo contesto a Costantinopoli (sec. IX-X) », Manuscritos griegos en España y su contexto europeo: Greek Manuscripts in Spain and their European Context, Clásicos Dykinson Monografías, Madrid, Dykinson, 2016, p. 31-46
  • A. Cancela Cilleruelo, « The codices Monacensis graeci 490 and 432 and the text of Demosthenes's First Philippic », Manuscritos griegos en España y su contexto europeo: Greek Manuscripts in Spain and their European Context, Clásicos Dykinson Monografías, Madrid, Dykinson, 2016, p. 61-83
  • J. García Ruiz, F. Hernández Muñoz, « A new critical edition of the Letters attributed to Demosthenes », Manuscritos griegos en España y su contexto europeo: Greek Manuscripts in Spain and their European Context, Clásicos Dykinson Monografías, Madrid, Dykinson, 2016, p. 109-141

Présentation du contenu

  • (ff. 2-4v) Première Olynthienne, titre initial: Δημοσθένους Ὀλυνθιακὸς α΄, titre final: Ὀλυνθιακὸς α΄.


    (ff. 5-8) Seconde Olynthienne, titre initial et final: Ὀλυνθιακὸς β΄.


    (ff. 8-12) Troisième Olynthienne, titre intial et final: Ὀλυνθιακὸς γ΄.


    (ff. 12-18v) Première Philippique, titre initial: Δημοσθένους κατὰ Φιλίππου.


    (ff. 19-24v) Sur les affaires de Chersonnèse, titre initial: Περὶ τῶν ἐν Χερρονήσῳ.


    (ff. 25-29) Sur l'Halonnèse, titre initial: Περὶ Ἀλονήσου.


    (ff. 29-31v) Sur la Paix, titre initial et final: Περὶ τῆς εἰρήνης.


    (ff. 31v-34v) Deuxième Philippique, titre initial et final: Κατὰ Φιλίππου β΄.


    (ff. 35-41v) Troisième Philippique, titre intial et final: Κατὰ Φιλίππου γ΄.


    (ff. 41v-49) Quatrième Philippique, titre initial et final: Κατὰ Φιλίππου δ΄.


    (ff. 49-51v) Réponse à Philippe, titre initial: Πρὸς τὴν ἐπιστολὴν Φιλίππου, titre final: Πρὸς τὴν Φιλίππου ἐπιστολήν.


    (ff. 51v-61) Contre Androtion, titre initial et final: Κατὰ Ἀνδροτίωνος παρανόμων.


    (ff. 61-85) Contre Timocrate, titre initial: Κατὰ Τιμοκράτους παρανόμων.


    (ff. 85-110v) Contre Aristocrate, titre initial et final: Κατὰ Ἀριστοκράτους.


    (ff. 111-130) Contre la loi de Leptine, titre initial et final: Περὶ τῆς ἀτελείας πρὸς Λεπτίνην.


    (ff. 130v-157v) Contre Midias, titre initial: Κατὰ Μειδίου περὶ τοῦ κονδύλου, titre final: Κατὰ Μειδίου.


    (ff. 157v-196v) Sur la couronne, titre initial: Δημοσθένους ὑπὲρ τοῦ στεφάνου, titre final: Δημοσθένους ὑπὲρ Κτησιφώντος περὶ τοῦ στεφάνου.


    (ff. 196v-235v) Sur les forfaitures de l'Ambassade, titre initial et final: Περὶ τῆς παραπρεσβείας.


    (ff. 235v-246) Contre Aristogition I, titre initial et final: Κατὰ Ἀριστογείτονος.


    (ff. 246v-249) Contre Aristogiton II, titre final: Κατὰ Ἀριστογείτονος Β΄.


    (ff. 249v-265) Contre Nééra, titre initial et final: Κατὰ Νεαίρας.


    (ff. 265-271v) Pour Phormion, titre initial: Παραγραφὴ ὑπὲρ Φορμίωνος, titre final: Ὑπὲρ Φορμίωνος παραγραφή.


    (ff. 272-301) Contre Stéphanos I, titre initial et final: Κατὰ Στεφάνου ψευδομαρτυριῶν.


    (ff. 301-304) Contre Stéphanos II, titre final: Κατὰ Στεφάνου ψευδομαρτυριῶν Β΄.


    (ff. 304-310v) Contre Panténètos, titre initial et final: Παραγραφὴ πρὸς Πανταίνετον.


    (ff. 311-314) Contre Nausimachos et Xénopéithès, titre initial et final: Παραγραφὴ πρὸς Ναυσίμαχον καὶ Ξενοπείθη.


    (ff. 314v-317v) Contre Zénothémis, titre initial: Παραγραφὴ πρὸς Ζενόθεμιν, titre final: Πρὸς Ζενόθεμιν παραγραφή.


    (ff. 318-322v) Contre Apatourios, titre initial: Πρὸς Ἀπατούριον παραγραφή, titre final: Παραγραφὴ πρὸς Ἀπατούριον.


    (ff. 323-329) Contre Phormion au sujet d'un prêt, titre initial: Πρὸς Φορμίωνα περὶ δανείου, titre final: Ὑπὲρ Χρυσίππου πρὸς τὴν Φορμίωνος παραγραφὴ<ν>.


    (ff. 329-334v) Contre Lacritos, titre initial et final: Πρὸς τὴν Λακρίτου παραγραφήν.


    (ff. 335-352) Prologues, titre initial et final: Προοίμια.


    (ff. 352-354) Lettre I sur la concorde, titre initial et final: Περὶ τῆς ὁμονοίας.


    (ff. 354-355v) Lettre IV sur les diffamations de Théramène, titre initial: Περὶ τῆς Θηραμένους βλασφημίας, titre final: Πρὸς τὰς Θηραμένους βλασφημίας.


    (ff. 355v-358) Lettre II sur son retour, titre initial et final: Περὶ τῆς ἰδίας καθόδου.


    (ff. 358v-359) Lettre V à Héracléodoros, titre initial et final: Πρὸς Ἡρακλεόδωρον.


    (ff. 359-363v) Lettre III sur les enfants de Lycurgue, titre initial et final: Περὶ τῶν Λυκούργου παίδων.


    (ff. 364-372) Contre Aphobos I, titre initial et final: Κατὰ Ἀφόβου ἐπιτροπῆς Α΄.


    (ff. 372v-375) Contre Aphobos II, titre initial: Κατὰ τοῦ αὐτοῦ Β΄, titre final: Πρὸς Ἄφοβον ὁ ὕστερος.


    (ff. 375v-382v) Contre Aphobos III, titre final: Πρὸς Ἄφοβον.


    (ff. 382v-387) Contre Onètor I, titre initial et final: Πρὸς Ὀνήτορα ἐξούλης Α΄.


    (ff. 387-388v) Contre Onètor II, titre initial: Πρὸς Ὀνήτορα ἐξούλης Β΄, titre final: Πρὸς Ὀνήτορα ἐξούλης ὁ ὕστερος Β΄.


    (ff. 389-394v) Contre Conon, titre initial et final: Κατὰ Κόνωνος αἰκίας.


    (ff. 395-401) Contre Dionysodoros, titre initial: Κατὰ Διονυσοδώρου, titre final: Δαρείῳ καὶ Παμφίλῳ κατὰ Διονυσοδώρου.


    (ff. 401-408) Contre Olympiodore, titre initial et final: Κατὰ Ὀλυμπιοδώρου βλάβης.


    (ff. 408-418v) Contre Evergos et Mnésiboulos, titre initial: Κατὰ Εὐέργου καὶ Μνησιβούλου ψευδομαρτυριῶν, titre final: Κατὰ Εὐέργου καὶ Μνησιβούλου.


    (ff. 418v-422v) Contre Calliclès, titre initial: Πρὸς Καλλικλέα.


    (ff. 422v-430v) Contre Polyclès, titre initial: Πρὸς Πολυκλέα Α΄ περὶ τοῦ τριηραρχήματος, titre final: Πρὸς Πολυκλέα περὶ τοῦ τριηραρχήματος.


    (ff. 430v-433) Sur la couronne triérarchique, titre initial et final: Περὶ τοῦ στεφάνου τῆς τριηραρχίας.


    (ff. 433v-437) Contre Nicostratos, titre initial: Πρὸς Νικόστρατον περὶ ἀνδραπόδων ἀπογραφῆς Ἀρεθουσίου, titre final: Πρὸς Νικόστρατον.


    (ff. 437-444v) Contre Timothée, titre initial: Πρὸς Τιμόθεον ὑπὲρ χρέως, titre final: Πρὸς Τιμόθεον.


    (ff. 445-448v) Contre Callippos, titre initial et final: Πρὸς Κάλλιππον.


    (ff. 448v-453) Contre Béotos Ι, titre initial et final: Πρὸς Βοιωτὸν περὶ τοῦ ὀνόματος.


    (ff. 453v-460v) Contre Béotos II, titre initial: Πρὸς Βοιωτὸν περὶ προικός, titre final: Πρὸς Βοιωτὸν περὶ προικὸς μητρῴας.


    (ff. 461-464v) Contre Spoudias, titre initial et final: Πρὸς Σπουδίαν ὑπὲρ προικός.


    (ff. 464v-468v) Contre Phénippos, titre initial et final: Πρὸς Φαίνιππον.


    (ff. 469-477) Contre Macartatos, titre initial: Πρὸς Μακάρτατον περὶ Ἁγνίου κλήρουm titre final: Πρὸς Μακάρτατον.


    (ff. 477v-485) Contre Léocharès, titre initial et final: Πρὸς Λεωχάρη<ν>.


    (ff. 485v-494) Contre Euboulidès, titre initial et final: ἔφεσις πρὸς Εὐβουλίδην.


    (ff. 494-502v) Contre Théocrinès, titre initial et final: ἔνδειξις κατὰ Θεοκρίνου.


    (ff. 503-509v) Eroticos, titre initial et final: ἐρωτικός.


    (ff. 510-514v) Epitaphios, titre initial et final: Ἐπιτάφιος.


    (ff. 515-519) Sur l'organisation financière, titre initial et final: Περὶ συντάξεως.


    (ff. 519-524) Sur les Symmories, titre intial et final: Περὶ τῶν συμμοριῶν.


    (ff. 524-527v) Pour les Mégolopolitains, titre initial: Ὑπὲρ Μεγαλοπολιτῶν, titre final: Περὶ Μεγαλοπολιτῶν.


    (ff. 528-532) Pour la liberté des Rhodiens, titre initial et final: Ὑπὲρ τῆς Ῥοδίων ἐλευθερίας.


    (ff. 532v-533v) Sur le traité avec Alexandre, titre initial: Περὶ τῶν πρὸς Ἀλέξανδρον συνθηκῶν, des. imperf. παλ<αίστην ... ἐγκατέστησεν> (11,1). Le texte copié de première main s'arrête à la fin de la ligne 14 de la première colonne du f. 533v. Ensuite, une main plus récente a copié sur la même colonne, sur deux lignes et demie, la suite: ἡμεῖς δὲ - τοὺς ταῦτα πράττοντας (11,3), puis toutes les lignes écrites du f. 533 v ont été effacées pour laisser la place à la copie, en longues lignes dues à la même main récente de toute la fin du discours depuis γεγραμμένον (10, 2), mot sur lequel se termine le f. 533 recto.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • Le manuscrit a appartenu au XIIIe siècle au monastère de Sosandra, en Bithynie, qui était étroitement lié à la dynastie des Lascarides et où ont été enterrés les empereurs Jean III Vatatzès et Théodore II Lascaris (cf. C. Förstel, p. 132), comme l'atteste la note du f. 534: βιβλίον μονῆς τῶν Σωσάνδρων.


    Au XVIe siècle, le manuscrit a appartenu au cardinal Niccolò Ridolfi avant d'intégrer la bibliothèque de Catherine de Médicis et de rejoindre à l'extrême fin du siècle la bibliothèque royale (v. D. Muratore, La biblioteca del cardinale Niccolò Ridolfi, Alessandria 2009, II, pp. 158-159). Au f. 1 figure un πίναξ détaillé du manuscrit dû à Janus Lascaris. Dans la marge supérieure du même folio sont portées les trois cotes successives du manuscrit dans les catalogues du XVIIe siècle: CXXV (Rigault), 125 (Dupuy), 2187 (Clément).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • ANNOTATIONS. Quelques corrections de première main (v. p. ex. f. 36v). Nombreux γρ<άφεται> d'une main du début du Xe siècle (ff. 43r-v, 47, 48vn 52v, 96v, 108, etc., v. L. Perria, p. 239).
    Un lecteur, probablement possesseur du manuscrit, a extensivement annoté le manuscrit (notamment ff. 2-8 et 533v, v. Contenu) vers la fin du XIIe siècle. C. M. Mazzucchi a identifié cette main avec celle d'un annotateur qui est intervenu dans les Vaticanus gr. 1209 (manuscrit B de la Bible) et Vaticanus gr. 2125 (manuscrit Q de la Bible) et il a proposé, à titre d'hypothèse, de reconnaître dans cet annotateur le futur patriarche de Constantinople Jean X Camatéros (1198-1206).
    Quelques annotations (ajouts de passages omis) sont dues à Janus Lascaris (ff. 23, 38r-v, cf. B. Mondrain, p. 419).
    RELIURE. Reliure en maroquin rouge aux armes d'Henri IV. Sur le dos, titre: DEMOSTHENIS OPERA. En bas du dos figurait la date 1603 qui n'est plus visible après les restaurations du manuscrit dans le courant du XXe siècle (v. D. Muratore, La biblioteca del cardinale Niccolò Ridolfi, II, p. 158).
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données