Allemagne, Munich, Bayerische Staatsbibliothek, Cod. graec. 498

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q174664

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Pallade d'Hélénopolis (0363?-0431?) : Histoire lausiaque [Grec].

Ancien possesseur

Anciennement dans

Bibliographie

  • A. Rigo, « La lettera (e gli apopftegmi) di Abba Doulas », Analecta Bollandiana, 130, 2012, p. 255-282
  • A. Rigo, « Un autore spirituale sconosciuto del X secolo », Byzantion, 79, 2009, p. 306-359
  • B. Mondrain, « Antoine Eparque et Augsbourg: le catalogue de vente des manuscrits grecs acquis par la ville d'empire », Bollettino della Badia greca di Grottaferrata, 47, 1993, p. 227-243
  • B. Mondrain, « La reconstitution d'une collection de manuscrits : les livres vendus par Antoine Eparque à la ville d'Augsbourg », Scritture, libri e testi nelle aree provinciali di Bisanzio. Atti del Seminario di Erice (18-25 settembre 1988), Biblioteca del “Centro per il collegamento degli studi medievali e umanistici nell’Università di Perugia” 5, Spoleto, Centro italiano di studi sull'alto medioevo, 1991, p. 589-601
  • G. de Durand, « La tradition des œuvres de Marc le Moine », Revue d'histoire des textes, 29, 1999, p. 1-37
  • K. Hajdú, P. Schreiner, « Nikolaos von Otranto und ein angeblicher Plagiator im Cod. graec. 262 der Bayerischen Staatsbibliothek. Mit einem Anhang zur Provenienz der griechischen Handschriften aus der Sammlung Johann Albrecht Widmannstetters », Codices Manuscripti & Impressi, 87/88, 2013, p. 25-52 ; Abb. 1-6
  • K. Uthemann, Anastasios Sinaites. Byzantinisches Christentum in den ersten Jahrzehnten unter arabischer Herrschaft, Arbeiten zur Kirchengeschichte Band 125, Berlin ; Boston, De Gruyter, 2015
  • M. Arranz, « La tradition liturgique de Constantinople au IXe siècle et l'Euchologe Slave du Sinaï », Studi sull'Oriente Cristiano, 4, 2000, p. 41-110

Sources des données