France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 7782

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q66189

Textes du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Source des données : Mandragore

Intervenants

Anciens possesseurs

Armoiries et marques

Paris, BNF, lat. 7782, f. 1 (Armoiries de Ferdinand Ier d'Aragon)

Enluminures et décors

Anciennement dans

Bibliographie

  • G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 275-290.
  • Gennaro TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris. Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol., cité p. 294 ; notice pp. 447-448 + fig. 74-77
  • La Bibliotheca Real de Napoles de Alfonso el Magnanimo al Duque de Calabria (La Bibliotheca Reial de Napols d'Alfons el Magnanim al Duc de Calabria), catalogue d'exposition, Valence : Biblioteca Valenciana / Antic Monestir de Sant Miquel dels Reis, 23 avr.-27 juin 1999, 150 pp. ill.,notice au n° 7 du catalogue.

Notes

  • Le manuscrit a appartenu àAlphonse Ier le Magnanime, roi de Naples ; il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de NaplesIl n'a fait partie ni de la saisie opérée à Naples par le roi de France Charles VIII ni du lot de manuscrits acheté par Georges Ier d'Amboise par Frédéric III d'Aragon, roi de Naples. D'après le style de la reliure et le filigrane des feuillets ajoutés et des gardes, daté par Briquet de 1542 (op. cit., n° 13166), le manuscrit se trouvait vraisemblablerment dans le sud-est de la France au milieu du XVIe siècle et y a été acheté pour Mazarin. Il pourrait provenir de la bibliothèque de Nicolas Fabri de Peiresc, achetée en 1647 par Gabriel Naudé pour le cardinal, mais on ne le trouve pas parmi les manuscrits cités par Omont (op. cit.).En 1668, il correspond au n° 1297 de l'échange entre la Bibliothèque Mazarine et la Bibliothèque du roi des manuscrits du cardinal Jules Mazarin.(BnF, ms. naf 5763) : "M. T. Ciceronis orationes pro Pompeio Milone etc. ; velin fol." Le manuscrit est entré à la Bibliothèque du roi en 1668. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Vie du livre

Sources des données