France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément grec 1274

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q77509

Présentation du contenu

  • Fragment d'un recueil d'œuvres ascétiques de S. BASILE (M. 31). J. Gribomont a établi (Histoire du texte des Ascétiques de S. Basile, Louvain 1953, p. 29) que notre manuscrit constitue la fin de l'Athen. Β. N. 304 (sigle S1), appartenant à la recension Studite. La table récapitulative (au f. 107 de notre fragment) confirme que l'ensemble du contenu donnait l'« hypotypose d'ascèse » de catégorie S (cf. Gribomont, op. cit., pp. 7-8) : le volume intact présentait en effet les moralia («... ὅροι... π'... ») avant les regulae en 350 questions («... ἐπερωτήματα ἀσκητῶν τν'... ») et les constitutiones en 30 chapitres («... διάταξις ἀσκητικὴ... κεφαλ. λ'... »).


    Le contenu de notre fragment s'analyse comme suit :


    1(ff. 1-48v) Cent dix-huit Regulae brevius — et une fusius — tractatae, numérotées [σκα'] — τλθ' (cf. la table de concordance de Gribomont, pp. 175-177) ; soit :


    reg. brevius tr. 253 (inc. mut. πο]λυπλασιάσῃ M. 31, 1252 C 1) ; suivent les règles brèves 62. 254. 224. 255. 256. 63. 257-259 [σλ']. 260. 64. 225. 261. 262. 65. 263-266 [σμ']. 226. 267-270. 66. 290. 291. 227. 271 [σν']. 13. 286. 19. 20. 67. 68. 103. 15. 272. 139 [σξ']. 181. 285. 284. 69. 182. 71. 72. 292. 73. 106 [σο']. 183. 75. 76. 124. 274. 77. 78. 230. 275. 113 [σπ']. 79. 80. 231. 184. 185. 232 ; puis (f. 29) la reg. fusius tr. 54 (M., 1044 AB) ; et de nouveau les règles brèves 138. 93. 104 [σϞ']. 70. 94. 229. 112. 155. 2. 92. 18. 228. 14 [τ']. 102. 105. 74. 107. 273. 108-111. 154 [τι']. 153. 281. 293-295. 81-84. 296 [τκ']. 297-301. 95. 302. 125. 303. 140 [τλ']. 186. 190. 304. 305. 233-237 [τλθ'] qui finit sur les mots τὰ τοῦ ἀκολου[θεῖν (M., 1241 B 7).


    2(ff. 49-105) Constitutiones monasticae en trente chapitres ; soit : prologue, chapitres 2 [α']. 17. 3. 4 (des. διὰ τὴν ὑπερϐολὴν τῆς ἐνδείας, comme le Vossianus des Mauristes [cf. Gribomont, pp. 31-32] : M., 1359, n. 65). 5-11. 12 [ιϐ']. 13-16 [ιγ']. 18 [ιδ']. 19 [ιε'] (des. παιδεύεσθαι M., 1388 C 13). 20-33. 34 [λ'] (des. ἐν ᾧ καὶ εὐαρέστους... ἀμήν, comme le Vossianus : M., 1428, n. 72). Au verso du f. 105, on lit : τέλος τῶν τριάκοντα κεφαλαίων τῶν μερικῶν ἀσκητικῶν τοῦ ἁγίου Βασιλείου.


    Suit (ff. 105v-106v) le scholion de S. THÉODORE STUDITE (M., 1319 B-1320 A).


    Au f. 107, brève table récapitulative, suivie de considérations théologico-morales (dues au copiste lui-même ou à son modèle).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenant

Ancien possesseur

Anciennement dans

Notes

  • Ce fragment se compose de treize quaternions, suivis de trois feuillets. Le sixième cahier (ff. 41-48v) porte (dans le coin inférieur droit du f. 41) une signature : μ', qui ne semble pas de première main ; il manque au moins un cahier entre 48v et 49, ce qui a entraîné la disparition des onze dernières regulae. Si la signature du f. 41 est exacte, notre fragment comprendrait les cahiers 35 à 49 (ou 50) du manuscrit dont les trente-trois premiers forment aujourd'hui l'Athen. Β. N. 304.
    Pages réglées ; l'écriture court, en général, assez irrégulièrement au-dessus de la ligne ; parfois, elle mord sur la ligne elle-même. Aucune rubrication ; chiffres et titres en semi-onciale.
    F. 48, marge supérieure : inscription en deux lignes (XVe siècle ?) malaisément déchiffrables (l. 1, mention d'un métropolite de Thessalonique, et d'un moine Νεώφιτος).
    F. 106v : souscription (en cinq lignes) du copiste, le moine Pierre (cf. Vogel-Gardthausen, Die griechischen Schreiber..., p. 388) : παρακαλῶ πάντας τοὺς ἀναγινώσκοντας εὔχεσθαι ὑπὲρ τοῦ γράψαντος Πέτρου ἁμαρτωλοῦ καὶ ἀναξίου μοναχοῦ, ὅπως λυτρωθῶ τῆς αἰωνίου κολάσεως †.
    Selon Η. Omont (Missions archéologiques.... t. II, 1902, p. 857, n. 6), le volume proviendrait d'un monastère des Météores, en Thessalie (J. Gribomont, dans Scriptorium VIII, 1954, p. 304, remarque que l'appartenance de notre fragment à un ms. d'Athènes corrobore cette affirmation d'Omont, car « une bonne partie des mss d'Athènes vient de Thessalie »).
    (Source : BnF, Département des manuscrits)
  • Olim Meteora (cf. J. Fedwick, BBV III, p. 72, num. i228) (Source : Pinakes)

Bibliographie

  • A. Cataldi Palau, « Bindings of the sixteenth century from the monastery of St Nicholas Anapausa in the Meteora », Το βιβλίο στο Βυζάντιο: Βυζαντινή και μεταβυζαντινή βιβλιοδεσία. Πρακτικά Διεθνούς Συνεδρίου, Αθήνα 13 - 26 Οκτωβρίου 2005, βιβλιοαμφιάστης 3, Athêna, Ελληνική Εταιρεία Βιβλιοδεσίας, 2008, p. 317-342
  • C. Astruc, M. Concasty, Bibliothèque nationale. Catalogue des manuscrits grecs. Troisième partie : Le Supplément grec, Tome III, numéros 901-1371, Paris, 1960 (Version en ligne)
  • P. Orsini, « Minuscole greche informali del X secolo », dans B. Atsalos (éd), Actes du VIe Colloque International de Paléographie Grecque (Drama, 21-27 septembre 2003), Vivlioamphiastis Annexe 1, Athêna, Société hellénique de reliure, 2008, p. 41-70

Sources des données