France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 6525

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q65266

Textes du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Source des données : Mandragore

Armoiries et marques

Paris, BNF, lat. 6525, f. 1 (Armoiries de Ferdinand Ier d'Aragon)

Enluminures et décors

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Notes

  • Le manuscrit été réalisé pour Ferdinand Ier, d'Aragon, roi de Naples, puis il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges Ier d'Amboise par Frédéric III d'Aragon, roi de Naples, avant sa mort en 1504.Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen , au château de Gaillon, d'après l'inventaire de 1508 : "Sanctus Thomas de celo et mondo couvert de velours vert sans fermaus." (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana, II, p. 201 n° 4 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires..., p. 293-294).Il a appartenu à l'archevêque de Rouen successeur de Georges Ier d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550), d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Idem super de celo et mundo" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868; Robillard de Beaurepaire, ibid.). Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1550.Le manuscrit a appartenu à Gaston d'Orléans (1608-1660), oncle de Louis XIV, de même qu'un autre manuscrit ayant appartenu à Georges Ier d'Amboise, BnF, ms. latin 6391, qui ne provient pas des rois Aragonais de Naples. Il pourrait provenir du précepteur de Gaston d’Orléans, M. de Daillon. Gaston d'Orléans a légué ses manuscrits à Louis XIV et ils sont entrés dans la Bibliothèque du roi en 1667. Le manuscrit latin 6525 est décrit sous le n° 4 de la liste établie par Nicolas Clément (BnF, ms. latin 17172, f. 43-43v; Omont, éd. cit.) : "B. Thomae Aquinatis in Aristotelem de coelo et mundo, fol.".Le manuscrit est entré à la Bibliothèque du roi en 1667. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • Gennaro TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris. Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol., recensé parmi les mss achetés par Georges d'Amboise au roi Frédéric d'Aragon p. 221, cité p. 351 ; notice p. 41 + fig. 224-225.
  • La Bibliotheca Real de Napoles de Alfonso el Magnanimo al Duque de Calabria (La Bibliotheca Reial de Napols d'Alfons el Magnanim al Duc de Calabria), catalogue d'exposition, Valence : Biblioteca Valenciana / Antic Monestir de Sant Miquel dels Reis, 23 avr.-27 juin 1999, 150 pp. ill., notice au n° 23 du catalogue.
  • T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona, Milan, II, 1947, p. 163, 201-204 (inventaire C) et 303 doc. 876.

Vie du livre

Sources des données