France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 4927

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q64163

Texte du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Intervenant

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Notes

  • Le manuscrit a été acheté à Florence par Alphonse, duc de Calabre , puis il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges I er d'Amboise par Frédéric I er d'Aragon, roi de Naples , avant sa mort en 1504. Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges I er d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen , au château de Gaillon , d'après l'inventaire de 1508 : "Matheus Palmerius de temporibus couvert de cuyr tanné garny de fermaus de loton" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 202 n° 53; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires... , p. 293-294). Il a appartenu à l'archevêque de Rouen successeur de Georges I er d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550) , d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Matheus Palmerius de temporibus" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868; Robillard de Beaurepaire, ibid. ). Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1550. Il est arrivé à la fin du XVI e siècle dans la bibliothèque de la famille Hurault et constitue le n° 74 de la liste D des manuscrits de Philippe Hurault de Cheverny, évêque de Chartres , achetés par la Bibliothèque du roi en 1622, rédigée par le garde de la Bibliothèque Nicolas Clément (BnF, ms. latin 17174, f. 1-24) : "[liste D n°] 74 Mathei Palmerii Florentini Chronicon, sive Liber de Temporibus, ad Petrum Medicem " . Au milieu de la marge inf. du 1 er f., cote "59" de la Bibliothèque de la famille Hurault, antérieure à 1622. Au f. Av, titre "Lactantius Firmanius" de la bibliothèque Hurault (?). Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1622 . (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 275-290
  • M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 261-273
  • T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona, Milan, II, 1947, p. 121 et 201-204 (inventaire C)

Vie du livre

Sources des données