France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément grec 1300

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q77560

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Bibliographie

  • C. Astruc, M. Concasty, Bibliothèque nationale. Catalogue des manuscrits grecs. Troisième partie : Le Supplément grec, Tome III, numéros 901-1371, Paris, 1960 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • 1 Commentaire sur les évangiles de Matthieu, Luc et Jean attribué au [Ps.-PIERRE DE LAODICÉE], texte analogue à celui des mss Coislin 19 à 22, mais sous une forme abrégée (cf. R. Devreesse, Le fonds Coislin, pp. 15 et ss ; Max Rauer, Origenes Werke, Bd IX,... Leipzig 1930, p. XXXVII) : (ff. 8-112) sur l'évangile de Matthieu, inc. Ἡ βίϐλος γενέσεως (cf. Coisl. 22, f. 9) ; des. καὶ ὡς ἡμέραι εἰς πλῆθος διδόασιν (cf. Coisl. 22, f. 100, dernière ligne). 2(ff. 112v-203) sur l'évangile de Luc, inc. Ἐπειδὴ ὑπέρογκον ἦν τὸ ἐπιχείρημα (cf. Coisl. 22, f. 157) ; des. καὶ ἀνασθῆ θεϊκῶς ὑπὲρ ἡμῶν (cf. Coisl. 22, f. 246, dernière ligne). Deux feuillets manquent après 178v : le texte s'arrête aux mots Ἐπειδὴ δέ φησιν (cf. Coisl. 22, f. 217v, l. 2 ab imo) et reprend λαμ]πρὰν ἢ τῆς διδασκαλίας τὸν λόγον (cf. Coisl. 22, f. 219v, l. 9 ab imo). 3(ff. 203-265) sur l'évangile de Jean, inc. Ἴσον δύναται τὸ ἐν ἀρχῇ (cf. Coisl. 22, f. 250, l. 4) ; des. καὶ ὁ τῆς κλοπῆς λόγος (cf. Coisl. 22, f. 307, dernière ligne).


    2 Extraits divers concernant la passion et la résurrection du Christ : 1(ff. 265v-269) HÉSYCHIUS DE JÉRUSALEM, sur la résurrection (διήγησις περὶ τῆς θείας τοῦ σωτῆρος ἡμῶν Χριστοῦ ἀναστάσεως ms.), inc. Διαφωνεῖν τινὲς ἐνόμισαν : ce texte suit d'assez loin, et dans un ordre parfois différent, celui de l'or. 2 in Christi resurrectionem éditée sous le nom de s. Grégoire de Nysse (cf. M. 46, 628-652). 2(ff. 269-270v) [JEAN PHILOPON] (Κυρίλλου, ms.), libellus de Paschate, extraits mis bout à bout (éd. C. Walter, Leipzig 1899, pp. 209, 1-24 τὸν Χριστόν ; 211, 14-20 ἤσθιον ; 212, 31 εἰ οὖν — 213, 11 ἡμέρα ; 213, 22 ἦν δὲ τότε — 29 σταυρωθῆναι ; 214, 26 εἰ οὖν — 30 δείπνῳ ; 215, 10 καὶ πῶς — 17 ; 22 ζωμός — 29 ; 218, 22-30 εἶπεν ; 219, 1 ἐν τῷ μηνί — 5 ἡμέρα ; 221, 11-17). 3(f. 270v) PS.-DENYS L'AREOPAGITE, fragments de l'ép. 7 (cf. M. 3, 1077 ss). 4(ff. 270v-271v) S. ATHANASE, de passione et cruce Domini* [BHG3 446 g] (extrait), depuis Ταῦτα γάρ, φησίν, ἐγένοντο ἵνα πληρωθῶσιν αἱ Γραφαί (Μ. 28, 197 D 6) jusqu'à οὕτως καὶ πεπλήρωται (201 C 15).


    3 (ff. 271v-292v) scholies anonymes sur des passages choisis de Marc, Luc et Jean ; inc. Διὰ γὰρ τοῦτο ἐκρύϐη. Un cahier manque après 285v : le texte s'arrête sur un extrait de THÉODORE DE MOPSUESTE sur s. Jean (συνόντα τῷ κυρίῳ καὶ πρὸ Ματθαίου : von Soden, Die Schriften des Ν. T., p. 326, 24) et reprend ὃ δὴ καὶ διερμηνεύων ἐπήταγε. Au milieu des scholies, se trouvent intercalés : 1sur Matthieu, a(f. 277) extraits du prologue de s. JEAN CHRYSOSTOME (cf. M. 57, 13 ss) ; b(ff. 277v-278) argument κατὰ Ματθαῖον (Soden, Die Schriften des N. T., p. 314) ; c(f. 278) l'introduction Εὐαγγέλιον εἰκότως ὁ Ματθαῖος (cf. Soden, p. 568), l'indication de la stichométrie, du nombre de chapitres et de titres de chaque évangile, une épigramme sur l'évangile de Matthieu (Ὁ πρὶν τελώνης — καὶ σαφῶς διαγράφει). 2sur Marc, a(ff. 278v-279) prologue de COSMAS INDICOPLEUSTES (Soden, op. cit., pp. 318-319) ; b(f. 279) argument κατὰ Μάρκον (Soden, op. cit., pp. 314-315) et l'avant-propos Πολλῶν εἰς τὸ κατὰ Ματθαῖον (cf. Soden, op. cit., p. 574) ; c(f. 279r.v) la genèse de l'évangile Μετὰ Ματθαῖον — κατηχίσας ἐφώτισεν (cf. Soden, op. cit., pp. 574-575) ; d(f. 279v) l'épigramme Πέτρου μυηθεὶς — Μάρκος ἐν θεογράφοις (Soden, op. cit., p. 379, n° 10). 3sur Luc, a(ff. 282v-283) le prologue Χρὴ τὸν ἐντυγχάνοντα — ἐντυγχάνουσι τὰ νοήματα (Soden, op. cit., p. 605) ; b(f. 283) sous le nom de TITE DE BOSRA, l'introduction Ἰστέον ὅτι τοὺς μὲν ἄλλους εὐαγγελιστάς (cf. Soden, op. cit., p. 578) ; c(f. 283r.v) COSMAS INDICOPLEUSTES, sur Luc (Ὁυτος ὁ Λουκᾶς ὁ τρίτος τῶν εὐαγγελιστών — καὶ πληροῦντι. Ἀμήν ; Soden, op. cit., p. 319) ; d(ff. 283v-284) l'argument κατὰ Λουκάν (Soden, op. cit., p. 315) ; e(f. 284) la notice Λουκᾶς ὁ μακαρίος — ἐπαγγέλεται (Soden, op. cit., p. 306, n° 102) et l'épigramme Τρίτος δὲ Λουκᾶς — παιδοτρίϐην (Soden, op. cit., p. 379, n° 11).


    Au début (ff. 3-7v), index du volume. Il s'interrompt sur l'indication de l'extrait de s. Cyrille de Jérusalem (cf. f. 269), peut-être par suite de la perte d'un feuillet après 7v.


    Sur l'ensemble du volume, voir J. Reuss, Matthäus-, Markus- und Johannes-Katenen..., pp. 68-69 et 180-181.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • Manuscrit qui comptait primitivement trente-sept cahiers (cf. signatures : αʹ, f. 8 ; λζʹ, f. 286) et six feuillets préliminaires (ff. 2 à 7). Deux feuillets manquent aujourd'hui au cahier κϐʹ, et tout le cahier λςʹ. Écriture rapide ; système d'abréviations assez particulier. Bandeau, titres, initiales, numéros de chapitres et de paragraphes au carmin (cf. M.-L. Concasty, Manuscrits grecs originaires de l'Italie méridionale..., dans Atti dell' VIII Congresso di Studi Bizantini, vol. I, pp. 29-30).
    Les ff. 2-7v sont palimpsestes. Le texte sous-jacent (Xe siècle), difficilement lisible, n'a pu être identifié. F. 292v, au carmin, souscription du copiste, presque totalement effacée.
    Ms. entré à la Bibliothèque nationale par voie d'achat le 20 décembre 1902.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données