Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 242

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q43001

  • Autre forme de la cote :
    • Coislin 242
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 242
    • Paris. BnF, Coislin 242
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Langues : grec
  • Date de fabrication :
  • Support : Parchemin.
  • Composition :
    • ff. 374 (+ 374, — 1), 27-29 lignes.
  • Format :
    • mm. 242 × 170.
  • Aspects codicologiques :
    • ff. 374 (+ 374a, — 1), 27-29 lignes.mm. 242 × 170.
  • Reliure :
    • Reliure veau raciné ; dos cuir rouge au chiffre de Louis XVIII.

Présentation du contenu

Source des données : BnF Archives et manuscrits

  • Commentaires de Basile le Petit et de Georges de Césarée (Βα, Γω ms.) sur XIV discours de saint Grégoire de Nazianze ; un troisième commentaire se lit à deux reprises.

    1(ff. 2-25v) in orationem 19, trois commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 201-207v, le second = Coislin 236, ff. 127-131v ; le troisième (Georges de Césarée) inc. Ὁ παρὼν λόγος ἐπιγέγραπται εἰς τοὺς λόγους (cf. Laurent. IV, 13 : Bandini, I, p. 537 V), des. δόξαν τε καὶ λαμπρότητα ὅτι αὐτῷ κτλ. Suit (ff. 26-27) la lettre de dédicace à l'empereur Constantin (M. 36, 1073-1080).

    2(ff. 27-73v) [in orat. 38], deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 5-20v (Basile) ; le second inc. Τὸν παρόντα λόγον τινές μέ φασιν, des. ἐφεῖναι ἡμῖν καὶ κατάληψιν ἐν Χριστῶ Ἰησοῦ τῷ κυρίῳ ἡμῶν (cf. Bandini, p. 537 I) ; à la fin : τέλος τῶν σχολίων λόγου τοῦ εἰς τὸ γενέθλιον τοῦ θεολόγου.

    3(ff. 74-141v) in orat. 43, deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 21-44 ; le second inc. Μετὰ τὴν ἐξέλευσιν αὐτοῦ, des. ἀντ' οὐδενὸς τοῖς πολλοῖς λογισθήσεται (cf. Bandini, p. 537 II).

    4(ff. 142-159) in orat. 39, deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 44-50v ; le second inc. Προοιμιακὰς ἐννοίας μετὰ παραδειγμάτων, des. τὸν πατέρα ὑμῶν τὸν ἐν τοῖς οὐρανοῖς (cf. Bandini, p. 537 III).

    5(ff. 160-187v) in orat. 40, deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 50v-61v ; le second inc. Ὁ μετὰ χεῖρας οὑτοσὶ λόγος τῷ τοῦ φθάσαντος τέλει, des. ἔξω τοῦ νυμφῶνος ἀποκλεισθήσεται (cf. Bandini, p. 537 IV).

    6(ff. 188-227v) in orat. 42, deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 62-83 avec quelques différences ; le second inc. Τῇ κοινῇ συνηθείᾳ καὶ τῇ τῶν πολλῶν χρήσει, des. ταῦτα καθαρῶς ὡς ἐλάϐετε (cf. Bandini, p. 537 VI).

    7(ff. 227v-259) in orat. 21, deux commentaires ; le premier = Coislin 236, ff. 133-144 ; le second inc. Ὁ παρὼν λόγος γενικωτέρῳ ὀνόματι, des. ἐν τῇ τῶν ἁγίων λαμπρότητι.

    8(ff. 259-261) in orat. 11, commentaire de Basile (cf. Vat. gr. 467, ff. 100v-103).

    9(ff. 261-275) in orat. 14, comme dans Coislin 236, ff. 144v-155v.

    10(ff. 275v-307v) in orat. 44, trois commentaires ; le premier, sous la lemme Γ(ε)ω(ργίου), inc. Ὁ παρὼν λόγος τοῦ πανηγυρικοῦ εἴδους, des. πρὸς τὸν νέον βίον παραπεμφθείημεν κτλ. ; le second (Basile) = Coislin 236, ff. 93v-104 ; le troisième inc. Τὸ προοίμιον τὸν παρόντα λόγον, des. ὑπαλλαγέντες τε καὶ μετατεθέντας (cf. Bandini, p. 538 IX).

    11(ff. 307v-349v) in orat. 41, deux commentaires ; le premier comme dans Coislin 236, ff. 105-120 ; le second inc. Σεϐασμιωτέραν ἑορτὴν καὶ πανήγυριν, des. τῇ ἀληθινῇ τῶν σωζομένων ἑορτῇ καὶ ἀγαλλιάσει μεθ' οὗ κτλ. (cf. Bandini, p. 538 Χ).

    12(ff. 350-360v) in orat. 15, deux commentaires ; le premier inc. Ὁ εἰς τοὺς Μακκαϐαίους λόγος οὗτος, des. ἵνα καὶ ὁ υἱός σου δοξάσῃ σε ; le second = Coislin 236, ff. 120-123 (cf. Bandini, p. 538 XI).

    13(ff. 361-366) in orat. 24, deux commentaires ; le premier inc. Ὁ παρὼν λόγος τοῦ πανηγυρικοῦ εἴτουν τοῦ ἐπιδεικτικοῦ ὢν γένους (cf. Bandini, p. 538 XII) ; l'autre = Coislin 236, ff. 123-127.

    14(ff. 366-374) in orat. 16, comme dans Coislin 236, ff. 155v-161v.

    Une main du XIVe-XVe siècle a transcrit (f. 374r.v) la série expliquée des sigles critiques du texte de saint Grégoire (Montfaucon, Bibl. Coislin., p. 300). Quelques scholies venues d'ailleurs ont été insérées dans le texte : ξε(νίζουσα ἐξήγησις) cf. ff. 90v. 152. 154. 155v ; ἄλλως, ff. 4. 275. 291 ; s. Maxime est cité ff. 64v. 77. 78v ; scholie marginale f. 38.

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenants

Ancien possesseur

Anciennement dans

Historique de la conservation

Source des données : BnF Archives et manuscrits

  • anc. 299

Notes

Source des données : BnF Archives et manuscrits

  • Volume soigneusement écrit. Quelques additions et corrections. Le f. 1 manque aujourd'hui (cf. Montfaucon, p. 299). F. 373v en lettres liées : † Ἐτερματώθη βίϐλος ἀλλ' οὐχὶ λόγοι Καὶ γὰρ ἄϐυσσος τὸ θεολόγου στόμα ; de la même main sur le f. 374a (add. palimps.) : † μὴ τεμνέτω τίς φύλλα τὰ τῶν βιϐλίων. Appartenait jadis à la grande Lavra (f. 2 : † βιϐλίον τῆς τρίτης θέσεως ν') ; (ib.) βιϐλίον σχόλια τοῦ θεολόγου δευτερα (cf. Coislin 241, f. 2 : † βιϐλίον σχόλια τοῦ θεολόγου γ'). Sur la tranche inférieure : σχόλαια θεολόγ(ου).

Bibliographie

  • A. Chryssostalis, Recherches sur la tradition manuscrite du Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople, Paris, CNRS Editions, 2012
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)

Sujets et thèmes

Source des données : BnF Archives et manuscrits

  • BASILE LE PETIT -- ad Constantinum imperatorem
    BASILE LE PETIT -- in orationes Gregorii Nazianzeni
    GEORGES DE CÉSARÉE -- in orationes XIV Gregorii Nazianzeni
    Lavra (Grande L., monastère de s. Athanase à l'Athos)
    MAXIME LE CONFESSEUR (S.) -- cit.
    palimpsestes
    sigles critiques (explication des)

Sources des données