France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 61.1

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q117113

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Présentation du contenu

  • S. JEAN CHRYSOSTOME. 1(ff. 1-110v) de sacerdotio libri VI (M. 48, 623-692). 2adversus Iudaeos libri VI (M. 48, 843 ss.), savoir (ff. 111-131v) oratio 1, ἐλέχθη δὲ πρὸς τοὺς ἰουδαΐζοντας καὶ μετ' ἐκείνων νηστεύοντας (M. 843-856) ; — (ff. 131v-147) or. 4, λόγος βʹ ms. (M. 871-882) ; — (ff. 147-176v) or. 5, λόγος τρίτος ms. ; — (ff. 176v-193v) or. 6, τοῦ αὐτοῦ ὅτι τῇ προτεραίᾳ — εἰρημένων, ταύτην εἶπεν τὴν διάλεξιν. λόγος δʹ ms. ; — (ff. 193v-210) or. 7, λόγος εʹ ms. ; — (ff. 210-232) or. 8, λόγος ς' ms. (M. 927-942). A la fin : τετέλεσται — ἐν λόγοις ἕξ (cf. M. 942, note c). 3(ff. 232-295v) de incomprehensibili, contra Anomoeos orationes 1-5 (M. 48, 701-748) ; suivent (ff. 295v-304) hom. 11, περὶ ἀκαταλήπτου πρὸς Ἀνομοίους λόγος ςʹ ms. (M. 795-802) et (ff. 304-319v) hom. 7 (M. 755-768).

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Historique de la conservation

Notes

  • Volume mutilé, dont l'ordonnance primitive ne peut être restituée, le début et la fin ayant disparu ainsi que les signatures originales des cahiers.
    Au XIVe siècle, on se préoccupa de combler les vides ; deux scribes s'y employèrent, l'un suppléant à certaines lacunes (ff. 1. 110. 304-319v) et numérotant les cahiers, l'autre remplaçant un cahier du début (ff. 17-24v).
    Le volume appartenait jadis à la Grande Lavra (f. 1 : †τῶν κατηχουμένων τῆς ἱερᾶς λαύρας τοῦ ἁγίου Αθανασίου). Sur la tranche inférieure : μαργαρίται Χρ(υσοστόμ)ου.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)

Sources des données