France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 195

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q42955

Textes du manuscrit

Source des données : Mandragore

Source des données : Pinakes

Bible. N.T.. Évangiles [Grec].

In Iohannem (CPG C140-C147) [Grec].

In Lucam (CPG C130-C137) [Grec].

In Matthaeum (CPG C110-C116) [Grec].

Varia (Testamentum novum) [Grec].

Anciens possesseurs

Enluminures et décors

Anciennement dans

Bibliographie

  • F. Marchetti, « Le illustrazioni dei testi 'Sulle articolazioni' di Apollonio di Cizio et 'Sulle fasciature' di Sorano di Efeso », dans M. Bernabò (éd), La collezione di testi chirurgici di Niceta. Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana, Plut. 74.7. Tradizione medica classica a Bisanzio, Folia picta 2, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 2010, p. 55-90
  • A. Aletta, « Il Taurin. B.VII.33, "wunderschön hergestellt" », Νέα Ῥώμη, 7, 2010, p. 97-116 ; fig. 1-12b
  • A. Džurova, Le rayonnement de Byzance. Les manuscrits grecs enluminés des Balkans (VIè-XVIIIè siècles), Catalogue d'exposition (XXIIe Congrès International d'Études Byzantines, Sofia, 22-27 août 2011), Sofia, Galerie Nationale d'Art étranger, 2011
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • P. Canart, La Bible du Patrice Léon. Codex Reginensis Graecus 1. Commentaire codicologique, paléographique, philologique et artistique, Studi e testi 463, Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2011
  • P. Orsini, « Minuscole greche informali del X secolo », dans B. Atsalos (éd), Actes du VIe Colloque International de Paléographie Grecque (Drama, 21-27 septembre 2003), Vivlioamphiastis Annexe 1, Athêna, Société hellénique de reliure, 2008, p. 41-70
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • J. Elliott, A Bibliography of Greek New Testament Manuscripts. Third Edition, Supplements to Novum Testamentum, Leiden, Boston, Brill, 2015
  • Z. Melissakis, « Ἄγνωστα παλίμψηστα φύλλα μὲ τοὺς Διαλόγους τοῦ πάπα Γρηγορίου Αʹ σὲ κώδικα τῆς Δημοτικῆς Βιβλιοθήκης Τυρνάβου », dans T. Kolias (éd)K. Pitsakis (éd), AUREUS. ΤΟΜΟΣ ΑΦΙΕΡΩΜΕΝΟΣ ΣΤΟΝ ΚΑΘΗΓΗΤΗ EΥΑΓΓΕΛΟ Κ. ΧΡΥΣΟ, Athèna, Ινστιτούτο Ιστορικών Ερευνών Εθνικό, Ίδρυμα Ερευνών, 2014, p. 577-590 et pl.

Présentation du contenu

  • Les quatre évangiles avec chaîne (cf. Coislin 23 ; Karo-Lietzmann, Cate-narum gr. cat., p. 560-561). 1(ff. 10-168) Matthaeus (Cramer, I, p. 5-257, 29). On lit au début a(ff. 4-5) la lettre d'EUSÈBE DE CÉSARÉE à Carpien ; b(ff. 5v-8v) les canons (M. 22, 1276-1288) ; à la fin (ff. 168-169v) sorte d'introduction aux quatre évangiles, à peu près comme dans le Coislin 193, ff. 66v-69 ; inc. Χρή νοεῖν ὅτι τήν μητέρα (Cramer, p. 8, 13), des. καὶ ὑπ' αὐτοῦ τοῦ Ἰωάννου έξεδόθη). 2(ff. 172-238) Marcus, avec le commentaire du Ps.-Victor d'Antioche (Cramer, I, p. 263-447, 10) ; suit (ff. 238-239) la lettre de DENYS D'ALEXANDRIE à Basilide (M. 10, 1272-1277 A 19). 3(ff. 241-348) Lucas (Cramer, II, p. 6-174). 4(ff. 350-468v) Iohannes (Cramer, II, p. 178-413). Chaque évangile est précédé d'une peinture représentant l'auteur assis devant son écritoire (ff. 9v. 171v. 240v. 349v) ; cette peinture est accompagnée d'une épigramme et d'une note sur l'édition de l'ouvrage (cf. Bordier, Peintures, p. 123-125 ; Omont, Miniatures des plus anciens manuscrits grecs de la B. N., 1929, planche LXXXI) ; à la fin de Marc, Luc et Jean, stichométrie.


    Une main du XIIe-XIIIe siècle à transcrit, sur les feuillets restés vides et dans les marges, des exégèses qui portent, dans la plupart des cas, le nom de PSELLOS (f. 1v sur Matth. 3, 11 ; ff. 1v-2v sur Jean 5, 17 ; f. 3r.v sur Matth. 10, 16 ; ff. 129-131 sur Matth. 24, 30 ; ff. 132v-135 sur Matth. 24, 42-50 ; f. 241r.v sur le prologue de Luc ; ff. 251v-254 sur Luc 2, 52 ; f. 275v sur Luc 8, 16 ; ff. 286v-288v sur Luc 10, 8 ; ff. 299v-301v sur Luc 12, 49 ; ff. 326v-328v sur Luc 20, 27 ; ff. 346-348v sur le début de Jean ; ff. 358v-360 sur Jean 1, 51 ; ff. 463-464 sur Jean 20, 17) ; on lit ailleurs les noms de GRÉGOIRE (le pape, τοῦ διαλόγου f. 71v), de MACAIRE (f. 72), de GRÉGOIRE DE NYSSE et PHOTIUS (f. 462v).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Olim 306 (Source : Pinakes)
  • Manuscrit soigné, dont l'achèvement revient à plusieurs mains contemporaines ; à l'une est due la copie du texte des évangiles, deux autres se sont partagé celle des commentaires marginaux (cf. ff. 64v. 107. 111v. 136. 172) ; titres, initiales majeures et bandeaux rouge et or ; canons d'Eusèbe, épigrammes et κεφάλαια à l'encre rouge.
    La dernière partie du manuscrit, notamment après f. 349, a beaucoup souffert de l'humidité, non sans dommage pour le texte ; au XVe siècle des bandes de parchemin vinrent suppléer l'original disparu (cf. ff. 158-163. 382. 383), des lignes d'écriture furent reprises (cf. ff. 388v. 389. 390v. 391).
    Le volume appartenait jadis au monastère de saint Nicolas Stavronikita à l'Athos (cf. f. 469v). Sur la tranche supérieure : ερμηνια εϐαγγελί().
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Vie du livre

Sources des données