France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Grec 1834

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q53899

  • Nom d'usage : Proclus
  • Autre forme de la cote :
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, gr., 1834
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Date de fabrication :
  • Nombre de feuillets : [III] + 110 + [II]
  • Réglure :
    • Réglure à la pointe sèche. Type Leroy 30D1. Double ligne de justification de part et d'autre du texte, verticale supplémentaire dans la marge externe ; toutes les verticales se prolongent jusqu'aux tranches ; 31 rectrices. Surface écrite : 215 × 118 mm ; grandes marges externe (75 mm) et inférieure (75 mm).
  • Reliure :
    • Reliure occidentale caractéristique de la collection Hurault. Décor doré : filet simple le long du bord des plats et au centre médaillon ovale rempli d'arabesques végétales ; dans les compartiments du dos, rosaces. Le dos de la reliure s'est brisé si bien que le volume est coupé en deux parties entre les ff. 39 et 40.
  • Aspects codicologiques :
    • 11 cahiers, en majorité des quinions : 6 × 10 (60). 1 × 12 (72). 3 × 10 (102). 1 × 8 (110). Signatures de première main sous la fin de la dernière ligne de la première page du cahier ; chaque signature est formée d'une lettre numérale grecque surmontant le même numéro en chiffres arabes, l'ensemble étant tracé à l'encre rouge. Réclame verticale sous la fin de la dernière ligne du cahier.
  • Décoration :
    • Rubrication de première main : titres, scholies, initiales, rosaces au début et à la fin du texte (ff. 1r et 109v), mention de fin τέλος, signatures.
  • Écriture :
    • Copié par Zacharias Calliergis (RGK, I 119, II 156, III 197) ; ductus nettement différent aux ff. 1r-2r, 80r-81r, 82rv, 83v-99v, 100r-101v, 102v-106v, 108v-109v, mais cela doit s'attribuer probablement à la digraphie du copiste plutôt qu'à un changement de main.

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenant

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • D. Jackson, « The Greek Manuscripts of Jean Hurault de Boistaillé », Studi italiani di filologia classica, 2, 2004, p. 209-252
  • M. Laffitte, « Une acquisition de la Bibliothèque du roi au XVIIe siècle : les manuscrits de la famille Hurault », Bulletin du Bibliophile, 1, 2008, p. 42-98
  • M. Laffitte, « Inventaire des manuscrits de la famille Hurault », Libraria, Éditions d’inventaires. Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4 [En ligne], 2009
  • V. Chatzopoulou, V. Chatzopoulou, « L'étude de la production manuscrite d'un copiste de la Renaissance au service de l'histoire des textes: le cas du Crétois Zacharie Calliergis », Revue d'histoire des textes, 7, 2012, p. 1-36 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • (ff. 1r-109v) Proclus, Commentaire à la République de Platon, éd. W. Kroll, Procli Diadochi in Platonis Rem publicam commentarii, Leipzig, 1899, t. I, pp. 5-296. La lacune commune à toute la tradition manuscrite après οἱ συνόντες ἀλλήλοις (éd. 19, 25) est matérialisée par quatre feuillets vierges (ff. 7-10).

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • Porte au f. 1r l'ex libris de Jean Hurault de Boistaillé : Ex bibliotheca Jo. Huraultii Boistalleris emptus 4 coron. a Nicolao Graeco. Il a été acheté à Venise au copiste et marchand de manuscrits crétois Nicolas della Torre alors que Jean Hurault était ambassadeur du roi de France, entre 1561 et 1564. Comme un exemplaire du commentaire de Proclus à la République de Platon figure dans un catalogue des manuscrits de la collection Grimani et que Nicolas della Torre est connu pour avoir vendu à Jean Hurault des volumes volés à la bibliothèque du monastère de S. Antonio di Castello, qui avait hérité de la collection Grimani, il est possible que l'actuel Paris. gr. 1834 vienne de cette dernière.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données