France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément grec 44

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q120392

  • Nom d'usage :
    • Grégoire de Nysse
  • Autre forme de la cote :
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, suppl. gr., 0044
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Date de fabrication :
  • Nombre de feuillets : ff. 99, 28 lignes.
  • Reliure :
    • RELIURE – Parchemin ; traces de liens.
  • Aspects codicologiques :
    • CAHIERS – 13 cahiers : 1 quat. (1-8), 1 binion (9-12), 10 quat. (13-92) et 1 cahier de 7 ff. (93-99). Signatures α’-ιβ’, d’une main légèrement postérieure, à droite dans la marge inférieure du premier recto de chaque cahier (sauf le 11e, sauté). Folios blancs : ff. de garde, ff. 67v et 99rv.
  • Décoration :
    • DÉCORATION – Au premier cahier, bandeaux (dont un avec touches de vert et de noir), titres, initiales et distiques (f. 1) à l’encre rouge très pâlie, le rubricateur étant différent du copiste. Dans les autres cahiers, bandeaux, titres, initiales, indications κείμενον et ἑρμηνεία, péricopes du Cantique et formule finale à l’encre rouge, de la main du copiste B.
  • Écriture :
    • ÉCRITURE – Deux mains principales : A, ff. 1-8v, qui s’arrête au milieu d’une phrase au bas du f. 8v ; et B, ff. 9-98v. Mains de Jean Choniatès aux ff. 50rv et 58rv et de Nicolas Choniatès pour les titres des ff. 13-91v et au f. 98v ( E. Gamillscheg, D. Harlfinger, Repertorium der griechischen Kopisten 800-1600, 2. Teil: Handschriften aus Bibliotheken Frankreichs, Wien, 1989, A, nos 254 et 439). Surface écrite : 235 × 125 mm.

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • C. Astruc, M. Concasty, C. Bellon, C. Förstel, Catalogue des manuscrits grecs. Supplément grec numéros 1 à 150, Paris, 2003

Présentation du contenu

  • Grégoire de Nysse, In Canticum canticorum homiliæ (Clavis Patrum Græcorum 3158), hom. I-XI (PG 44, 756A1-1013C10 ; éd. H. Langerbeck, Gregorii Nysseni opera, VI. In Canticum canticorum, Leyde 1960, pp. 3-340 : ms. cité pp. xxxviii et xlii sous le sigle F). À partir de l’Oratio II (f. 13), les péricopes du Cantique sont données avant chaque homélie.


    1(ff. 1-3v) Prologue, Προοίμιον ὡς ἐν εἴδει ἐπιστολῆς ms., précédé (f. 1, marge supérieure) de deux distiques en vers de douze syllabes à la gloire de Grégoire de Nysse, écrits par le rubricateur : a) Ἡ μοῦσα Γρηγόριος οὗ Νύσσα θρόνος | οὐ Πιερίαν ἀλλ’ Ἐδὲμ σκηνὴν ἔχει ; b) Θανὼν ἐφεῦρε τῶν πόνων στέφος μέγα | Νύσσας ὁ ποιμὴν Γρηγόρ(ιος) ὁ μέγας (cf. Grec 588, f. 90, et Grec 1005, f. 1v).


    2(ff. 4-6v) Oratio I, 1re partie, Τοῦ αὐτοῦ λόγος α’. Προοίμιον τῆς κατὰ ἑρμηνείας ms., des. καθώς φησιν ὁ ἀπόστολος (PG, 764D4-772D6 ; éd., pp. 14-25). Le texte est précédé (f. 4, marge supérieure) d’un autre distique de la main du même rubricateur : Λόγους ἀνάψας ἀντὶ φαιδρῶν λαμπάδων | ὁ Νυσσαεὺς Γρηγόριος ὁ θεῖος.


    3(ff. 7-12v) Oratio I, 2e partie, Τοῦ αὐτοῦ λόγος β’. Τῶν παροιμιῶν ms., inc. Πάλιν τοίνυν (PG, 772D7-788A5 ; éd., pp. 25-42, avec l’addition donnée dans l’apparat de la p. 31).


    4(ff. 13-20v) Oratio II, sur Ct 1, 5-8, inc. commentarius (f. 13v) <Π>άλιν πρόκειται (éd., p. 44, l. 9).


    5(ff. 21-29v) Oratio III, sur Ct 1, 9-14.


    6(ff. 29v-39v) Oratio IV, sur Ct 1, 15-2, 7.


    7(ff. 40-50) Oratio V, sur Ct 2, 8-13.


    8(ff. 50-57v) Oratio VI, sur Ct 3, 1-8 ; lacune (f. 54, l. 13) : τῇ τελείᾳ — τελειότητος (PG, 896A12-C12 ; éd., pp. 185, l. 4-186, l. 10).


    9(ff. 58-67) Oratio VII, sur Ct 3, 9-4, 7 ; lacune (f. 61, l. 27) : τὴν ἐντὸς τοῦ φορείαν — τί οὖν περὶ τούτων (PG, 913D6-925B10 ; éd., pp. 211, l. 16-255, l. 20).


    10(ff. 68-73) Oratio VIII, sur Ct 4, 8-9.


    11(ff. 73v-84) Oratio IX, sur Ct 4, 10-15.


    12(ff. 84v-91) Oratio X, sur Ct 4, 16-5, 2a.


    13(ff. 91v-98v) Oratio XI, sur Ct 5, 2b-4 ; lacune (f. 96v, l. 9) : δι’ αὐτῆς — καὶ ῥωγαλέον (PG, 1008A5-D12 ; éd., pp. 330, l. 18-332, l. 22).À la fin, en rouge, Τέλος τῆς εἰς τὰ ἄσματα τῶν ἀσμάτων ἑρμηνείας.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • ANNOTATIONS – Au f. 4, marge extérieure, quelques annotations en latin.


    HISTOIRE – Au XVIIe s., le ms. fait partie des collections de Pierre-Daniel Huet, évêque d’Avranches (cf. notice du Suppl. gr. 37) ; il y porte la cote 960 (cf. Latin 11404, p. 36, et Latin 10375, état de 1691, f. 13v). Huet fait don de sa bibliothèque à la Maison professe des jésuites de Paris en 1692. Le ms. porte toujours, au contreplat antérieur de la reliure, l’ex-libris imprimé commémorant le don, au f. 1, en bas, la languette imprimée Ne extra... et, en haut, la mention manuscrite Domus profess..., ainsi que, dans la marge du même f. 1, le paraphe de 1763 signé Mesnil. Il est inscrit sous le numéro XIX à la p. 10 du Catalogus... de Dom Clément, qui lui compte 97 ff. (nombre porté en haut du verso du f. de garde précédant le f. 1 ; au recto de ce f. de garde, restes d’une étiquette portant la cote actuelle). Il entre à la Bibliothèque du roi en 1767. Notice de Ch.-B. Hase dans le Suppl. gr. 1003, f. 59. Estampille de la Bibliothèque nationale aux ff. 1 et 98v apposée en septembre 1998.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • Acquis en 1767 (Source : Pinakes)

Sources des données