France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 374

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anastase le Sinaite (saint, 064.-070.) : Viae Dux [Grec].

Concilia [Grec].

  • Œuvre associée : Concilia
  • Feuillets : 315v
  • Incipit : Χρὴ γινώσκειν ὅτι ἑπτὰ εἰσὶν αἱ ἁγίαι ... σύνοδοι (Source : Pinakes)

Definitiones [Grec].

  • Œuvre associée : Definitiones
  • Feuillets : 256v-*
  • Incipit : Ὅρος ἐστὶ λόγος σύντομος, δηλωτικός (Source : Pinakes)

Varia (Philosophica) [Grec].

  • Œuvre associée : Varia (Philosophica)
  • Feuillets : 310v
  • Incipit : Τῶν ἀγαθῶν τὰ μέν ἐστι ἐν τῇ γῇ (Source : Pinakes)

Intervenant

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • 1 S. JEAN DAMASCÈNE. 1(ff. 1-8v) institutio elementaris (M. 95, 100-112). 2(ff. 8-15) de natura composita contra Acephalos (M. 95, 112-125 A 14) ; l'ouvrage fut augmenté plus tard (f. 15) d'un tableau des divisions de la substance tiré du ch. 47 de la Dialectique (M. 97, 617-620) et raccordé à l'œuvre suivante par le sommaire des chapitres de cette même Dialectique (ff. 15v-16v). 3(ff. 20-82v) dialectica, recension longue (M. 94, 521-676) comme dans le Vat. gr. 490, ff. 3v-60v ; elle est précédée (ff. 17-19v) des sommaires du « de fide orthodoxa ». 4de fide orthodoxa (M. 94, 789-1228) : (ff. 83-106v) livre 1, α'-ιγ' ms. ; (ff. 106v-148v) livre 2, ιδ'-μγ' ; (ff. 148v-196v) livre 3, μδ'-οϐ' ; (ff. 196v-243v) livre 4, ογ'-ρ'. — Figures représentant (f. 150v) la généalogie de la Vierge et de Joseph, (f. 151) les planètes, (f. 151v) les signes du zodiaque, (ff. 151. 151v. 152) l'éclipsé (cf. livre 2, ch. 7) ; nombreuses additions et corrections ; quelques scholies (ff. 113. 118. 120v).


    2 [ANASTASE LE SINAÏTE], (f. 244) extrait de l'Hodegos ; inc. mut. Τί Θεὸς καὶ κατὰ τί Θεός, des. δηλοῖ τὸ Θεὸς (M. 89, 53 Β 8-C 12) ; (ff. 244v-246) du même (?), bref exposé de la foi en la Trinité (inc. Ὀφείλομεν πιστεύειν ὡς ἐϐαπτίσθημεν, des. [ὁ]δηγῷ τῷ Πνεύματι... ἐν τρισὶ γνωριζομένην καὶ προσκυνουμένην ταῖς ὑποστάσεσιν ; (ff. 246-248) du même (?), sur l'hypostase et la personne (inc. Διττὸν ἡ ὑπόστασις, des. ἐν ταύτῃ τῇ ὑποστάσει τῆς καυχήσεως : cf. Jean Damascène, dialectica 42-44).


    3 (ff. 248-250v) S. ATHANASE*, quaestiones ad Antiochum ducem 1. 3. 4. 6 (M. 28, 597-604 A 2).


    4 extraits d'ouvrages variés. 1(ff. 251-252) S. JEAN DAMASCÈNE, dialectica, ch. 17 (M. 94, 581-584), 2(ff. 252-256v) supplément du ch. 10, de genere generalissimo (M. 568-573). 3(ff. 256v-304) περὶ ὅρων, longue suite de définitions logiques et morales ; inc. Ὅρος ἐστι λόγος σύντομος, δηλωτικός, des. τὴν σωματικὴν πᾶσιν [ου ? ]σης ἐνδέχεται (cf. Vat. gr. 447, ff. 314-329). Cette œuvre et celles qui suivent ont beaucoup souffert de l'humidité qui a rendu plusieurs pages à peu près illisibles. 4(ff. 304v-307) S. JEAN DAMASCÈNE (?), supplément au de fide orthodoxa I, 12 (adhuc de divinis nominibus accuratius : M. 94, 845-849) ; 5(ff. 307v-308) suppl. au de fide orthodoxa II, 9 (de maribus : M. 94, 905-908) ; 6(ff. 308-310v) sur les éparchies ou satrapies (Montfaucon, Bibl. Coisl., p. 581-584 ; cf. Vat. gr. 492, ff. 82-83) ; 7(ff. 310v-314v) de bonis (inc. Tῶν ἀγαθῶν τὰ μὲν ἐστιν ἐν τῇ γῇ, τά δὲ ἐν σώματι). 8(ff. 314v-315 ?) περὶ βισέξτου.


    5 (ff. 315v-320v) sur les sept conciles ; inc. Χρὴ γινώσκειν ὅτι ἑπτὰ εἰσὶν αἱ ἁγίαι καὶ οἰκουμενικαὶ σύνοδοι, des. καί τῆς τῶν δεσποτικῶν ἐντολῶν ἐκπληρώσεως, ὧν γένοιτο κτλ. Le résumé des six premiers conciles est proche du Synodicon édité par Voel et Justel, Bibl. can., II, p. 1161-1165.


    6 (ff. 321-322v) Ecclésiastique 1-3, 10 πατρὸς ἀτιμία.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Trois parties principales, remontant aux XIe-XIIe siècles, dues à trois copistes différents, mutilées du début ou de la fin, sérieusement endommagées. Elles furent, aux XIIe-XIIIe siècles, bloquées ensemble et complétées au mieux pour former une sorte de corpus des œuvres didactiques, philosophiques et théologiques de s. Jean Damascène.
    La première partie (ff. 1-16) est réduite à deux cahiers, dont l'écriture s'arrêtait au début du f. 15.
    La seconde — la plus ancienne des trois — due à un copiste du nom de Léon (f. 243v ; cf. Vogel-Gardthausen, Die Schreiber, p. 264) comprenait vingt-neuf cahiers marqués à partir de α' (cf. f. 187 : κγ', f. 219 : κζ') et un cahier liminaire aujourd'hui perdu ; elle est représentée par les ff. 17-243v.
    La troisième, sorte de supplément à la précédente, mais d'âge postérieur, comptait neuf cahiers signés α'-θ', dont les huit premiers et le premier feuillet du neuvième seuls furent écrits (ff. 251-315 ; XIIe siècle) ; elle est fort abîmée.
    Pour former un tout de ces trois parties, un scribe (du XIIIe siècle ?) ajouta dans les feuillets restés libres à la fin de la première partie (ff. 15-16v) ce qui lui paraissait manquer à leur soudure avec la seconde, puis une ligne au sommet de 17 : ἕτερος πίναξ τῶν ρ' κεφα(λαίων).
    Le reste est dû à trois mains différentes du XIIe au XIVe siècle : a ff. 244-245v, b ff. 246-248. 315v-320, c ff. 248-250.
    Les ff. 321 et 322 proviennent d'un autre manuscrit du XIe-XIIe siècle.
    F. 82v d'une main du XVe siècle, sorte de supplique ou de remerciement à l'empereur où se trouve nommé un certain Manuel Galb (? Grabas ?) et marque de possession († τῆς λαύρας τοῦ ἁγίου Ἀθανασίου ἐν τὸ Ἀθω εἰς τὴν ζωοδόχον). Au début, index de Le Quien.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données