France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 207

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q42969

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Présentation du contenu

  • THÉOPHYLACTE DE BULGARIE, sur saint Jean et saint Paul (M. 123. 124). 1(ff. 1-112v) in Iohannem, à partir de καὶ ὁ Λόγος ἦν πρὸς τὸν Θεόν (1, 2). Καὶ ἐντεῦθεν σαφέστερον (M. 123, 1137 D 1) ; manquent les mots a καὶ ἐν τῷ βίῳ τούτῳ — τῆς σαρκὸς ἐμνήσθη ἵν' ἐκ[πλαγῶμεν (M. 123, 1148-1157 Α 10), b Ναζαρὲτ γὰρ — ἀποκαταλλάξαι θέλων (M. 1165 C 7-1169 C 13), c ὥστε καὶ αὐτὸς πιεῖν — γυναικὸς φθέγγεται (M. 1233 Β 4-1237 A 3), deux feuillets faisant défaut après 2v, un après 4v et 22v ; des. ὑπερϐολικῶς τοῦτο ῥηθῆναι φασίν (M. 124, 317 A 9). 2in s. Paulum, ἐξήγησις σύντομος ἐν εἴδει παραφραστικῷ εἰς τὰς ἐπιστολὰς τοῦ ἁγ(ίου) Παύλου συντεθῆσα παρὰ Θεοφυλάκτου — Βουλγ(α)ρ(ίας) ms., soit (ff. 120-162v) ad Romanos ; — (ff. 162v-207) ad Corinthios Ia ; — (ff. 207v-239) ad Cor. IIa ; — (ff. 239-256) ad Galatas, ἀρχὴ τῆς ἐπιτομῆς τῶν εἰς τὴν πρὸς Γαλάτας ἐξηγητικῶν τοῦ Χρυσοστόμου ms. ; — (ff. 256-274v) ad Ephesios ; manquent les mots τὸ ἀλλήλους πολεμεῖν — ἐλεῆσαι τὸν σύνδουλόν σου (M. 1097 Β 7-1125 C 7) six feuillets étant disparus après 269v ; — (ff. 274v-287v) ad Philippenses ; — (ff. 287v-295v) ad Colossenses ; cesse brusquement παλαίσῃ πρὸς τὰς ἀρχὰς καὶ τὰς | (M. 1244 D 3).


    Entre les deux commentaires diverses pièces ont été insérées par le scribe même. 1(ff. 113-118) [PS.-CHRYSOSTOME], in mulieres unguenta ferentes (M. 59, 635-644) ; 2sur la tunique du Christ (Jean 19, 23) ; le premier développement (f. 118r.v) vient de l'hom. 85 de S. JEAN CHRYSOSTOME (M. 59, 461) ; le second (f. 118v) est attribué à CYRILLE D'ALEXANDRIE (cf. Cramer, II, p. 392-393) ; le troisième (ib.) à SEVERE [D'ANTIOCHE] (dernière partie dans Cordier, Catena in Iohannem, Anvers, 1630, p. 441) ; 3(ff. 118v-119v) introduction aux quatre évangiles ; le début est emprunté à s. Irénée (cf. Anastase, quaest. 144 : M. 89, 797-800 ; Soden, Die Schriften, p. 302-303), la fin se trouve en partie sous le nom de Cyrille (Cramer, I, p. 5 ; M. 72, 365 A) et de s. Jean Chrysostome (hom. 1 in Matthaeum : M. 57, 17, l. 38-43 ; 16, l. 26-17, l. 5 = f. 119v, τοῦ Χρ.).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Historique de la conservation

Notes

  • Cat. Aland 1267 (Source : Pinakes)
  • Manuscrit fort éprouvé par l'humidité et les vers ; des feuillets manquent au début et à l'intérieur, ainsi qu'il a été indiqué ; la fin est perdue. Vient de la Grande Lavra (f. IIv : βιϐλίον τοῦ ἁγίου Ἀθανασίου πλησίον τοῦ κυροῦ Ἡσαΐου). F. I n° 2 ; les ff. Iv. IIr. 5. 6. 270. 271. 296 ss. sont restés sans écriture. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • R. Browning, C. Constantinides, Dated Greek Manuscripts from Cyprus to the Year 1570, Dumbarton Oaks Studies 30, Washington, DC, Nicosia, Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 1993
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)

Sources des données