France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément grec 1247

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q77487

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Homère : Iliade [Grec].

Ancien possesseur

Anciennement dans

Bibliographie

  • F. Pontani, Sguardi su Ulisse: la tradizione esegetica greca all'Odissea, Sussidi eruditi 63, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 2011
  • A. Skarbelê-Nikolopoulou, Μαθηματάρια των ελληνικών σχολείων κατά την τουρκοκρατία, Athêna, Σύλλογος προς Διάδοσιν Ωφελίμων Βιβλίων, 1993
  • J. Irigoin, Histoire du texte de Pindare, Etudes et commentaires 13, Paris, Klincksieck, 1952
  • C. Astruc, M. Concasty, Bibliothèque nationale. Catalogue des manuscrits grecs. Troisième partie : Le Supplément grec, Tome III, numéros 901-1371, Paris, 1960 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • Collection de textes poétiques destinés à l'enseignement (cf. A. Dain, Le manuscrit dans la vie byzantine, in France-Grèce 1956, n° 15, p. 26).


    1 (ff. 2-20v) sentences monostiques (Γνῶμαι μονόστιχοι. κατὰ στοιχεῖον ἐκ διαφόρων ποιητῶν ms.), rangées par ordre alphabétique à l'intérieur de chapitres répartis suivant le même classement (éd. Paris. 1538, à la suite de Musée, Opusculum de Herone et Leandro, ff. 10v-22v). Une collection semblable existe dans les Paris. graeci 1378, 2891 et 3052 ; voir aussi Suppl. gr. 1144, pp. 3 et ss. Deux lacunes d'un feuillet chacune : aaprès 9v, manque le passage qui va du chap. εἰς κάλλος à la première sentence du chap. εἰς λιμόν (op. cit., f. 15v, l. 6-f. 16, l. 8) ; baprès 13v, le passage qui s'étend de la dernière sentence du chapitre εἰς παιδείαν (ὡς οὐδὲν ἡ μάθησις) jusqu'à la septième du chapitre εἰς πλοῦτον (πλούτῳ πεποιθώς ; op. cit., f. 18, l. 2 ab imo-f. 19, l. 1). L'index du f. 1 attribue cette rédaction à Manuel Chrysoloras.


    2 (ff. 21-33) PS.-CATON, sentences traduites en grec par Maxime Planude (éd. Paris 1613) ; gloses interlinéaires. Sur le texte et ses éditions, voir M. Boas, Planudes' Metaphrasis der sog. Disticha Catonis, dans Byz. Zeitschrift, XXXI, 1931, pp. 241-257.


    3 ARISTOPHANE. 1(ff. 37-84v) Plutus, précédé : a(f. 35) de la vie d'Aristophane attribuée à THOMAS MAGISTER (Ἀριστοφάνης ὁ κωμῳδοπιὸς γένος μὲν ἦν Ἀθηναῖος, éd. Α. Westermann, Βιογράφοι, pp. 159-160) ; b(f. 35r.v) de l'argument Βουλόμενος ὁ Ἀριστοφάνης — ἄλλως δὲ πένητας (à la fin, quelques légères différences avec l'argument édité par Th. Bergk, Aristophanis Comoedias, t. I, Leipzig 1888, p. 279) ; c(f. 35v) d'une note sur le mot comédie, inc. Ἰστέον ὅτι κωμῳδία ἐκλήθη, ἀπὸ τοῦ κῶμος ὁ ὕπνος (plus long que dans Th. Bergk, Prolegomena de comoedia, op. cit., pp. XLVI-XLVII) ; d(f. 36v) de la liste des personnages. Gloses interlinéaires et rares scholies marginales. 2(ff. 86-146v) les Nuées, précédées : a(f. 85) de l'argument Ἄνυτος καὶ Μέλητος (éd. Th. Bergk, op. cit., p. 110) ; b(f. 85v) de la liste des personnages. — Gloses interlinéaires et quelques scholies marginales au début du texte.


    4 (ff. 147v-169v) HOMÈRE, Iliade (chant 1), précédée de l'argument Χρύσης ἱερεὺς τοῦ Ἀπόλλωνος (éd. I. Bekker, Scholiorum in Homeri Iliadem appendix, p. 651). — Au début, gloses interlinéaires et quelques scholies marginales.


    5 PINDARE : (ff. 170-176v) 1re olympique ; (ff. 176v-183) 2e olympique ; (ff. 183-186) 3e olympique ; (ff. 186-187v) 4e olympique ; (ff. 187v-189v) 5e olympique ; (ff. 190-196) [6e olympique]. — Gloses interlinéaires pour une partie de la 1re olympique.


    6 (ff. 198-242v) SOPHOCLE, Ajax (cf. A. Turyn, The mss of Sophocles, dans Traditio, III, 1944, p. 32) ; au début : a(f. 197) argument Τὸ δράμα τῆς τρωικῆς ἐστὶ πραγματείας — νικᾶν τοιῷδ' ἐπ' ἀέθλῳ (éd. G. Dindorf, Sophoclis tragoediae, Leipzig 1889, pp. 3-4, l. 15) ; b(f. 197v) liste des personnages. Le texte d'Ajax a été copié sur un exemplaire lacuneux : les vers 1148-1179 manquent f. 234v, entre ll. 5 et 6. — Gloses interlinéaires jusqu'au f. 224v ; elles sont dues à Manuel Moschopoulos (cf. R. Aubreton, Demetrius Triclinius et les recensions médiévales de Sophocle, Paris 1949, p. 83 ; A. Turyn, The Sophocles Recension of Manuel Moschopulus, dans Trans. of the American philological Assoc, vol. LXXX, 1949, p. 167, et Studies in the Manuscript Tradition of the Tragedies of Sophocles, dans Illinois Studies in Language and Literature, vol. XXXVI, 1-2, Urbana 1952, p. 29).


    7 (ff. 245-290v) EURIPIDE, [Hécube], avec gloses interlinéaires et quelques scholies marginales (jusqu'au f. 270v). On lit en tête : a(f. 243v) vie d'Euripide (inc. Εὐριπίδης ὁ ποιητής, τὸ μὲν γένος ἦν Ἀθηναῖος, des. μετὰ πάσης εὐμουσίας) paraphrasant la vita de Manuel Moschopoulos éditée par Westermann (op. cit., pp. 141-142) ; b(ff. 243v-244) argument d'Hécube (légères différences avec celui qu'a édité A. Nauck, Euripidis tragoediae, t. I, Leipzig 1889, pp. 138-139). — Cf. A. Turyn, The Byzantine Manuscript Tradition of the Tragedies of Euripides, Urbana (Illinois Studies in Language and Lit., vol. XLIII), 1957, p. 221.


    8 (ff. 291-316) fragment de l'Anthologie Planudéenne, soit livre I, chap. 1-19 (éd. J. de Bosch, t. I, Utrecht 1795, pp. 6-78). Au chap. 5, ne figurent pas : a(f. 298) le n° IX (cf. tom. cit., p. 26) ; b(f. 299) les n°s XV à XVII (cf. tom. cit., pp. 28-30).


    9 (ff. 318-331v) [THÉODORE PRODROME, catomyomachia] (éd. R. Hercher, Leipzig 1873) ; au début : a(f. 317) argument (op. cit., p. 3) et b(f. 317v) liste des personnages.


    10 S. JEAN DAMASCÈNE, trois canons : 1(ff. 333-334v. 337-339v) pour Noël (éd. Christ, Anthologia graeca carminum christianorum, Leipzig 1871, pp. 205-209) ; 2(ff. 339v-340v. 335-336v. 341-342) pour l'Épiphanie (op. cit., pp. 209-213) ; 3(ff. 342-346) pour la Pentecôte (op. cit., pp. 213-217). — Gloses interlinéaires et quelques scholies. D'une seconde main, acrostiches en tête de chaque pièce.


    D'une écriture plus récente (f. 346v), MARC MUSURUS, épigramme sur Musée (Νηὸς ἔην — καὶ φιλοτήτων ; éd. Paris 1538, Musaei opusculum de Herone et Leandro, f. 1v).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • Rapporté d'Orient par Minoïde Mynas (cf. Suppl. gr. 1251, f. 35v), ce volume fut acquis par la Bibliothèque nationale le 16 juin 1898.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • Acquis par la Bibliothèque nationale le 16 juin 1898 (Source : Pinakes)
  • Manuscrit dû à un seul copiste, mais composé de cinq parties ayant chacune, la dernière exceptée, sa série de signatures : a ff. 2-34 ([αʹ]-εʹ), bff. 35-196 (αʹ-[ιθʹ]), cff. 197-242 ([αʹ]-ςʹ), dff. 243-290v (αʹ-ςʹ), eff. 291-346 (sans signatures). Initiales à l'encre rouge brique. Notes manuscrites de diverses époques dans les marges. F. 1, index du contenu du volume, ajouté après coup. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données