France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 13233

Biblissima authority file: https://data.biblissima.fr/entity/Q60005

Text in this manuscript

Data Source: Europeana Regia

Former owners

Formerly part of

Bibliography

  • L. Delisle, Inventaire des manuscrits de Saint-Germain-des-Prés conservés à la Bibliothèque impériale sous les numéros 11504-14231 du fonds latin, Paris, 1868, Paris, 1868, p. 95, n° 13233
  • V. Leroquais, Les bréviaires manuscrits des bibliothèques publiques de France, III, Paris, 1934, p. 235-239, n° 614
  • La Librairie de Charles V, Paris, Bibliothèque nationale, 1968, p.66, n° 130

Notes

  • Le manuscrit a fait partie des livres précieux de la Librairie du Louvre conservés au château de Vincennes. Il est cité dans les inventaires des joyaux deCharles V conservés dans un écrin placé dans la grande chambre du roi à Vincennes : 1° inventaire de 1380 : « Un petit Breviaire, tres bel et tres noblement escript, sans note, à l’usaige de Paris, dont le bref est en françoys ; a deux boutons de perles ; et est la pippe d’une grosse perle ou mylieu, ung saphir et ung ballay ou mylieu, couvers d’un camocas de pluseurs sortes. Et se commance le second fueillet : gitacionibus suis » (Bnf., Français 2705, f. 279v ; cité par Delisle, Recherches, II, p. 25, n° 127). 2° inventaire de 1391: « Item un autre petit Breviaire, tres bel et tres noblement escrit, sans notte et a l’usage de Paris, dont le bref est en françois ; a deux fermoirs d’or a deux boutons de perles ; et est la pippe d’une grosse perle, ou milieu un saphir et un balay ou milieu, couvert d’un camocas de plusieurs sortes ; et se commance le second feuillet : gitacionibus suis» (Bnf., Français 21445, f. 103v)3° inventaire de 1400 : « Item un tres beau Breviaire, sans note, a l’usaige de Paris, dont le brief est en françois ; a deux fermoirs d’or et deux boutons de perles ; et commance ou second feuillet : gitacionibus ; et y fault la pipe » (Français 21446, f. 124). Le ms. n'est pas répertorié dans l'inventaire de 1418 (Arch. nat., KK 39). Ainsi que l’indique l’ex-libris collé dans la marge inférieure du f. 1, le volume a fait partie des manuscrits du chancelierSéguier: « Ex Bibliotheca MSS. Coisliniana, olim Segueriana, quam illust[rissimus] Henricus du Cambout, dux de Coislin, par Franciae, episcopus Metensis etc, monasterio S. Germani a Pratis legavit, an. .M. DCC. XXXII ». La collection de Séguier passa par héritage à sa fille Marie, marquise de Coislin, puis au petit-fils du chancelier, Pierre de Coislin, évêque d’Orléans et abbé commendataire de Saint-Victor. Comme l’indique l’ex-libris, ce fut son neveu, Henri-Charles de Cambout, duc de Coislin, qui hérita de la bibliothèque et la légua, en 1732, à l’abbaye de Saint-Germain des Prés , qui en prit effectivement possession en 1735 (cf. Franklin, I, p. 117-121). Chaque manuscrit de l’ancienne collection Séguier-Coislin porte l’ex-libris cité ci-dessus. Vers 1740, le bibliothécaire de l’abbaye constitua un fonds latin composé des manuscrits confiés à sa garde et du fonds Coislin et le manuscrit reçut la cote inscrite dos du f. de garde (A) : « N. 1496 ». Le manuscrit entra fin 1795-début 1796 à la Bibliothèque nationale avec le fonds de Saint-Germain-des-Prés : cf. Delisle, Cabinet des manuscrits, II, p. 49. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Life cycle of this book

Data sources