France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 58

Biblissima authority file: https://data.biblissima.fr/entity/Q43158

Text in this manuscript

Data Source: Pinakes

Former owners

Formerly part of

Bibliography

  • M. Cassin, « Tradition manuscrite grecque de l’Histoire ecclésiastique », dans S. Morlet (éd), Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique. Commentaire. T. I, Études d’introduction, Anagôgê, Paris, Les Belles Lettres, 2012, p. 209-242
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • C. Astruc, « Un feuillet retrouvé du Parisinus Coislin gr. 58 (fragment de s. Grégoire de Nysse, Oratio de Abraham BHG 2354) », Analecta Bollandiana, 91, 1973, p. 415-418
  • P. Canart, « Le livre grec en Italie méridionale sous les règnes normand et souabe: aspects matériels et sociaux », Scrittura e Civiltà, 2, 1978, p. 103-162

Contents

  • S. GRÉGOIRE DE NYSSE. 1(ff. 1-52) de beatitudinibus (M. 44, 1193-1301) ; l'or. 8 commence Τί τὸ τῆς ὀγδόης (M. 1292 A 12). 2(ff. 52-85v) de oratione dominica (M. 44, 1120-1193) ; l'or. 3 est plus longue que dans l'édition, un assez long passage s'insérant (ff. 70v-71) entre ἀλλασσομένων et Τίς οὖν (M. 1160 C 4). 3(ff. 85v-129) de virginitate (M. 46, 317-416) ; division des chapitres comme dans le Vat. gr. 401, ff. 192v-226. 4(ff. 129v-194) in Ecclesiasten (M. 44, 616-753) ; à la fin : τέλος σὺν Θεῷ τῆς ἑρμηνείας τοῦ Ἐκκλησιαστοῦ ἀπὸ φωνῆς τοῦ Γρ. Ν. 5(ff. 194v-360v) in cantica canticorum (M. 44, 756-1120). 6(ff. 360v-365v) de deitate Filii et Spiritus sancti (M. 46, 553 ss.) ; manquent les mots μονογενοῦς ὡμολογῆσθαι — δι' ὧν ἐνεργεῖται (M. 561 Β 12-565 D 1) ; cesse brusquement avec ἐκεῖνον ὑπήγαγε τῷ (M. 569 D 10).

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Provenance

Notes

  • Manuscrit provenant vraisemblablement de l'Italie méridionale (cf. ornements et décoration ff. 8. 19. 26). Il comprend 63 cahiers marqués à la première et à la dernière page de chacun ; cinq feuillets du dernier cahier ont disparu. Quelques corrections indiquées par le sigle γρ(άφεται) : e. g. ff. 2v. 7. 9. 51v. 78v. — Le manuscrit a appartenu jadis à un certain Nathanaël hieromoine τοῦ Χαλκούτζη (cf. f. 52).
    Les trois premiers feuillets fort endommagés ont été réparés avec du parchemin taillé dans une pièce comptable française de l'année 1612.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Data sources