Amiens. Abbaye Saint-Acheul

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q82089

  • Autres graphies :
    • Abbaye de chanoines réguliers. Amiens (Saint-Acheul. 1085-179.)
    • Abbaye de Saint-Acheul-lez-Amiens
    • Abbaye de St.-Acheul-les-Amiens
    • Abbaye Notre-Dame de Saint-Acheul
    • Abbaye Saint-Acheul. Amiens
  • Situé à : Amiens (Somme, France)Voir sur la carte
  • Notes :
    • Date : (Source : Initiale)
    • abbaye/chanoine régulier (Source : Initiale)
    • Amiens, abbaye Notre-Dame, et depuis le 7e s., Saint-Acheul, diocèse d'Amiens, comm. d'Amiens (Saint-Acheul-lès-Amiens ; aujourd'hui, Amiens), ancienne cathédrale (4e s.) érigée sur le tombeau de saint Firmin, martyr. Prieuré de chanoines réguliers de saint Augustin, en 1085, fondé par l'évêque Roric, devient abbaye sous l'évêque Thierry en 1145, supprimée à la Révolution. Cf. Cottineau I, col. 86. (Source : Initiale)
    • A l'origine cathédrale fondée vers 346 sur le tombeau de saint Firmin et dédiée à Notre-Dame-des-Martyrs. En 555 elle reçut d'autres reliques dont celles de saint Acheul. Vers 687 elle perdit son titre de cathédrale et ses reliques et devint collégiale sous le vocable de Notre-Dame de Saint-Acheul. - En 1085, Roricon, évêque d'Amiens y fonda un monastère de chanoines réguliers qui adoptèrent la règle de Saint-Augustin vers 1109. Le monastère fut érigé en abbaye dédiée à Saint-Acheul en 1145. Détruite en 1643 et restaurée par la congrégation de France (Génovéfains) à laquelle elle adhéra cette année là. - Supprimée à la Révolution. L'abbatiale devint église paroissiale en 1814 (Source : BnF)
    • abbaye (Source : Initiale)
    • chanoine régulier (Source : Initiale)
  • Descripteur associé :

Interventions

Producteur de fonds d'archives :

Dans sa bibliothèque

Sources des données