Compiègne. Abbaye Saint-Corneille

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q80750

  • Autres graphies :
    • Abbaye de Saint-Corneil de Compiègne
    • Abbaye de Saint-Cornil de Compiègne
    • Abbaye de Saint-Cornille de Compiègne
    • Abbaye des Saints-Corneille-et-Cyprien de Compiègne
    • Abbaye royale de Compiègne
  • Année de naissance : 876
  • Année du décès : 1790
  • Situé à : Compiègne (Oise, France)Voir sur la carte
  • Notes :
    • A l'origine chapitre de chanoines fondé en 877 par Charles le Chauve, sous le vocable de Notre-Dame, puis des Saints-Cyprien-et-Corneille avec l'arrivée de leurs reliques. En 1150 Louis VII en fit une abbaye de Bénédictins. Elle adhéra à Saint-Maur en 1626. - Le 1er mars 1657 une bulle d'Alexandre VI, confirmée par une lettre patente d'avril 1659, supprima le titre abbatial et unit l'abbaye au Val-de-Grâce de Paris, mais une communauté de Bénédictins resta présente sous la direction d'un prieur. Malgré cela on trouve souvent Saint-Corneille citée comme abbaye jusqu'à la Révolution (Source : BnF)
    • abbaye (Source : Initiale)
    • bénédictin (Source : Initiale)
    • abbaye/bénédictin (Source : Initiale)
    • Compiègne, abbaye Saint-Corneille et Saint-Cyprien, à l'origine de chanoines, de Notre-Dame, fondée en 877 par Charles le Chauve, qui y fit transporter les reliques de saint Cyprien de Carthage ; détruite par les Danois et reconstruite par Charles le Simple (898-923) ; devient abbaye bénédictine en 1150 par le soutien de Louis VII, le premier abbé fut Odon de Deuil, moine de Saint-Denis ; appartient à la congrégation de Saint-Maur en 1626 ; en 1656 le titre abbatial fut éteint et la mense attribuée au Val de Grâce de Paris. Cf. Cottineau I, col. 849-50. (Source : Initiale)
    • Date : (Source : Initiale)

Interventions

Producteur de fonds d'archives :

Dans sa bibliothèque

Sources des données