Royaume-Uni, Londres, British Library, Add MS 17472

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Bibliographie

  • I. De Vos, E. Gielen, C. Macé, P. Van Deun, « La lettre B du florilège Coislin : editio princeps », Byzantion, 80, 2010, p. 72-120
  • R. Ceulemans, I. De Vos, E. Gielen, P. Van Deun, « Continuation de l'exploration du Florilegium Coislinianum : la lettre èta », Byzantion, 81, 2011, p. 74-126
  • I. De Vos, E. Gielen, C. Macé, P. Van Deun, « L'art de compiler à Byzance: La lettre Γ du Florilège Coislin », Byzantion, 78, 2008, p. 159-223
  • R. Ceulemans, P. Van Deun, K. Levrie, E. De Ridder, « Sur le mensonge, l'âme de l'homme et les faux prophètes : la lettre Ψ du Florilège Coislin », Byzantion, 83, 2013, p. 49-82
  • A. Cataldi Palau, « Manoscritti greci originari dell' Italia meridionale nel fondo "Additional" della "British Library" a Londra », Studies in Greek Manuscripts, Testi, Studi, Strumenti 24, Spolète, Fondazione Centro italiano di studi sull’Alto Medioevo, 1992, p. 345-410

Source des données