France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 12947

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q59862

Textes du manuscrit

Source des données : Europeana Regia

Source des données : Mandragore

Armoiries et marques

Paris, BNF, lat. 12947, f. 11 (Armoiries de Sanzay)

  • Type de marque : Armoiries, reliure armoriée
  • Personne ou collectivité associée :

Enluminures et décors

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Notes

  • Ce manuscrit est issu de la Bibliothèque de Ferdinand Ier d'Aragon et a ainsi fait partie de la Bibliothèque des rois Aragonais de Naples ; vendu à Georges Ier d'Amboise (avant 1504), cf. inventaire de 1508 : "Andree Contrarii reprehensio in Platonis couvert de cuyr violet gamy de fermaus de loton.". On le trouve inscrit dans l' inventaire du château de Gaillon après le décès de Georges II d’Amboise en 1550 : "Joannis Andree reprehensio in Platonis etc.". Il disparaît de Gaillon après 1550. On peut reconnaître différents possesseurs avant l'entrée de ce manuscrit dans la bibliothèque de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés : René de Sanzay ; le chancelier Pierre Séguier ; l'héritier de sa bibliothèque, Henri du Cambout, duc de Coislin , évêque de Metz. Il entre en 1796 dans les collections de la Bibliothèque nationale. Bibl. : Deville, p. 527 [n° 159] ; De Marinis, La Biblioteca napoletana , p. 53-55 et II p. 203 n° 83 ; Putaturo Murano, Miniature napoletane , p. 25s. ; Dix siècles d'enluminure , p. 174-176 n° 154. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Bibliographie

  • A. PUTATURO MURANO, « I codici miniati del XV secolo », Codici miniati della biblioteca oratoriana dei Girolamini di Napoli, a cura di A. Putaturo Murano — A. Perriccioli Saggese, Napoli, Edizioni scientifiche Italiane, 1995, p. 51-104, (1471), cité pp. 54, 85
  • G. TOSCANO, « La librairie du château de Gaillon : les manuscrits enluminées d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise », in Léonard de Vinci entre France et Italie « miroir profond et sombre », Actes du Colloque International de l'Université de Caen (3-4 octobre 1996), ss. la dir. de S. FABRIZIO-COSTA et J.-P. LE GOFF, Presses Universitaires de Caen, Caen, 1999, p. 275-290, cité p. 281 (brève description + historique note n° 27) + fig. n° 1-A
  • G. TOSCANO, « Pour Nardo Rapicano enlumineur. Le Missel d'Alfonso Strozzi de la Bibliothèque universitaire de Leipzig », in Quand la peinture était dans les livres. Mélanges en l'honneur de François Avril. S. d. M. Hofmann — C. Zöhl, Turnhout, Brepols, 2007, p. 353-365, cité p. 353.

Vie du livre

Sources des données