France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Grec 2711

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q54760

  • Nom d'usage : Sophocle
  • Autre forme de la cote :
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, gr., 2711
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Date de fabrication :
  • Nombre de feuillets : [I-IV]+1-262+[I-IV]
  • Réglure :
    • REGLURE :
      La réglure est tracée à la pointe sèche. On observe une ligne horizontale dans la marge inférieure et, hors ligne de justification, cinq lignes verticales dans la marge externe. La première délimite l’emplacement du nom des personnages, les quatre autres ménagent un espace pour les scholies. Une seule ligne verticale a été ajoutée dans la marge interne. Le texte est copié sur une colonne.
  • Estampille :
    • ESTAMPILLES :
      Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au début du XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°5) aux ff. 1r et 262v.
  • Reliure :
    • RELIURE :
      La reliure de ce livre est en maroquin brun. Elle ne correspond pas aux reliures qui couvrent habituellement les livres de la famille de Mesmes. Peut-être remonte-t-elle à la bibliothèque de l’érudit Aymar de Ranconnet, qui est le possesseur le plus ancien que nous connaissions pour ce volume. Les plats sont entourés d’un filet doré et au centre de ceux-ci se trouve un médaillon doré très effacé. Sur le dos, qui est orné de croisillons en tête et en queue, on devine des petits fers représentant des croissants. Le plat inférieur porte la trace de quatre fermoirs. Le plat supérieur n’est quasiment plus solidaire du reste du manuscrit. Les tranches sont dorées. Sur le dernier folio de garde postérieure on trouve une estimation de 25 sous.
  • Aspects codicologiques :
    • FOLIOTATION :
      Foliotation moderne à l’encre noire dans l’angle supérieur externe.

      CAHIERS :
      Ce codex est très régulièrement composé de quaternions, à l’exception du dernier cahier qui, pour s’adapter au texte, est un ternion. Le fil de couture est souvent visible.
      32×8 (256) + 1×6 (262)

      SIGNATURES :
      Les cahiers sont signés de première main de [α’] à [λγ’]. Ces signatures figurent au verso du dernier folio et sur le recto du premier folio de chaque cahier. Toutes ne sont pas conservées. Les cahiers ont été signés une seconde fois, plus tardivement, dans la marge inférieure. Ces signatures sont continues et courent de A à Z puis de Aa à Kk. Elles sont parfois en décalage avec la composition réelle des cahiers.

      PIQÛRES :
      Pas de piqûre visible.
  • Décoration :
    • DECORATION :
      Chaque tragédie est précédée d’un bandeau rubriqué. Un petit schéma apparaît dans les scholies au f. 45r. Un autre se rencontre dans la marge externe du f. 55r. Les noms de personnage et initiales de chaque lemme sont rubriqués.
  • Écriture :
    • ECRITURE :
      L’ensemble du manuscrit a été copié par un seul et même copiste anonyme. Son écriture est régulière et calligraphique. Il est également l’auteur de scholies et commentaires marginaux. Il copie vingt vers par page.
      Plusieurs annotateurs ont ajouté des gloses, rubriquées pour certaines, entre les vers d’Ajax. L’un d’entre eux se signale par son écriture très maladroite (ff. 11v-15r). Un lecteur de la seconde moitié du XVe siècle a inséré des gloses dans une partie de l’Ėlectre.

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • I. Pérez Martín, « El "estilo hogedos" y su proyección en las escrituras constantinopolitanas », Segno e Testo, 6, 2008, p. 389-458
  • G. Xenis, « Corrupt passages in the Scholia vetera to Sophocles’ Trachiniae », Philologus, 154, 2010, p. 209-222
  • D. Jackson, « Greek Manuscripts of the De Mesmes Family », Scriptorium, 63, 2009, p. 89-120
  • F. Pontani, Sguardi su Ulisse: la tradizione esegetica greca all'Odissea, Sussidi eruditi 63, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 2011
  • M. Formentin, « Uno Scriptorium a Palazzo Farnese ? », Scripta, 1, 2008, p. 77-102
  • D. Bianconi, « Un altro Plutarco di Planude », Segno e Testo, 9, 2011, p. 113-130
  • D. Bianconi, Tessalonica nell'età dei Paleologi. Le pratiche intellettuali nel riflesso della cultura scritta, Dossiers byzantins 5, Paris, Centre d'études byzantines, néo-helléniques et sud-est européennes, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2005
  • H. Günther, The Manuscripts and the Transmission of the Paleologan Scholia on the Euripidean Triad, Hermes 68, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 1995
  • O. Smith, « Tricliniana II », Classica et mediaevalia, 43, 1992, p. 187-229
  • A. Tessier, « La fraintesa enunciazione di un metodo filologico: la praefatio al Sofocle (1502) e i suoi problemi », Manuciana Tergestina et Veronensia, Graeca Tergestina. Studi e testi di Filologia greca 4, Edizioni Università di Trieste, 2015, p. 163-196
  • A. Tessier, « Un metodo filologico in atto? L'Euripide del 1503, le Baccanti e la (apparente) riscoperta della responsione strofica », Manuciana Tergestina et Veronensia, Graeca Tergestina. Studi e testi di Filologia greca 4, Edizioni Università di Trieste, 2015, p. 197-218

Présentation du contenu

  • (ff. 1r-2r) Fragments du Manuel d’Héphestion : [titre] ἐπιτομὴ τῶν ἐννέα μέτρων ἐκ τοῦ ἐγχειριδίου Ἡφαιστίωνος.
    (ff. 2r-3r) Vie de Sophocle attribuée à Thomas Magister : [titre] Γένος σοφοκλέους καὶ βίος, διωρθώθη δὲ παρὰ τοῦ σοφωτάτου μαγίστρου.
    (ff. 3r-40r) Sophocle, Ajax et scholies : (ff. 3r-4r) Argument et liste des personnages, (ff. 4v-40r) Ajax, [titre] Σοφοκλέους αἴας μαστιγοφόρος.
    (ff. 40r-76v) Sophocle, Ėlectre et scholies : (f. 40r) Argument et liste des personnages, (ff. 40v-76v) Ėlectre, [titre] Σοφοκλέους Ἠλέκτρα.
    (ff. 76v-110r) Sophocle, Antigone et scholies : (f. 76v) Argument et liste des personnages, (ff. 77r-110r) Antigone, [titre] Σοφοκλέους Ἀντιγόνη.
    (ff. 110r-148v) Sophocle, Œdipe roi et scholies : (f. 110r) Argument et liste des personnages, (ff. 110v-148v) Œdipe roi , [titre] Σοφοκλέους Οἰδίπους τύραννος.
    (ff. 148v-193r) Sophocle, Œdipe à Colone et scholies : (f. 148v) Argument et liste des personnages, (ff. 149r-193r) Œdipe à Colone, [titre] Σοφοκλέους Οἰδίπους ἐπὶ κολωνῷ.
    (ff. 193r-226r) Sophocle, Trachiniennes et scholies : (ff. 193r-194r) Argument et liste des personnages, (ff. 194r-226r) Trachiniennes, [titre] Σοφοκλέους Τραχινίαι.
    (ff. 226r-262v) Sophocle, Philoctète et scholies : (f. 226r) Argument et liste des personnages, (ff. 226r-262v) Philoctète, [titre] Σοφοκλέους Φιλοκτήτης.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • Ce témoin, qui porte le sigle T dans la tradition manuscrite de Sophocle, fait partie de la recension due à Démétrios Triclinios. Au XVIe siècle, il a très probablement appartenu à l’érudit Aymar de Ranconnet (mort en 1559, voir J. Irigoin, p. 322 et M.-P. Laffitte, F. Le Bars, p. 24). Aymar de Ranconnet possédait une bibliothèque importante et prêtait volontiers ses manuscrits et imprimés aux savants de son entourage. C’est ainsi qu’Adrien Turnèbe le remercie dans la préface de son édition de Sophocle en 1553 pour le prêt d’un manuscrit de Démétrios Triclinios, manuscrit qu’il a fidèlement suivi dans son édition.
    Le Paris. gr. 2711 a ensuite fait partie de la bibliothèque de la famille De Mesmes, initiée par Jean-Jacques de Mesmes. Cette collection des manuscrits grecs a été offerte par la duchesse de Vivonne, fille de Henri de Mesmes, à Jean-Baptiste Colbert, en 1679.
    Les manuscrits de la bibliothèque de Colbert ont été intégrés à la Bibliothèque royale à partir de 1732. La cote 2801.3 a alors été attribuée à ce codex par l’abbé de Targny, chargé du département des manuscrits de la Bibliothèque du roi jusqu’en 1737. Cette cote fut éphémère puisque l’actuelle cote date de 1740.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • Olim Colbert 0991 (Source : Pinakes)

Sources des données