France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 378

Référentiel d'autorité Biblissima : https://data.biblissima.fr/entity/Q43126

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Euphrosynus coquus (S.), Vita (BHG 628b) [Grec].

Gregorius I papa (S.), Vita (BHG 720) [Grec].

Jean Moschus (0550?-0619) : Le pré spirituel [Grec].

Moyses Aethiops (S.), Narratio (BHG 1309b) [Grec].

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • L. MacCoull, « John Philoponus, On the Pasch (CPG 7267). The Egyptian Eucharist in the sixth century and the Armenian connection », Jahrbuch der österreichischen Byzantinistik, 49, 1999, p. 1-12
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • P. Augustin, C. Guignard, « À propos de deux manuscrits classiques du Grand-Météore (London, BL, Egerton 3154 ; München, BSB, gr. 639) », Codices Manuscripti & Impressi, 89/90, 2013, p. 25-37
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • 1 (ff. 1-10v) GRÉGOIRE LE SINAÏTE, méthode d'ascèse sous le titre, presque effacé, Μέθοδος προκοπῆς εὔκολος καὶ ταχεῖα περὶ νήψεως, καὶ προσευχῆς καὶ προσοχῆς, καὶ πῶς χρὴ ταῦτα μετέρχεσθαι. L'opuscule se compose d'une courte préface (Ἰδοὺ κατὰ τὴν κέλευσίν σου — εὐχαῖς ἁγίων) et de trois extraits d'opuscules attribués à notre auteur, dans l'ordre suivant et sans séparation d'aucune sorte : aΔύο τρόποι εἰσὶν ἑνώσεως — ταραχθέντων (M. 150, 1313-1321 Β 5) ; bΕἰ δὲ καὶ διὰ πολλῶν — ἐκδιώξῃ ἐξ αὐτοῦ (M. 1305 Β 13-1312 C 12) ; cpassage inédit (? ff. 7v, l. 15-8v avant-dernière ligne) καὶ λεληθότως μοιχεύει καίων — ἐπιϐούλων συνεκεράσθη ; dὉρῶ δὲ κἀγὼ ὡς μικρὸν — πᾶσι πρόδηλα (M. 1321 Β 12-1325 D 4).


    2 recueil de récits édifiants, en deux parties : 1(ff. 11-78) ἐκ τοῦ Πατερικοῦ, ῥήματα ἁγίων πατέρων, extraits de la collection alphabétique des Apophtegmata (M. 65, 76 ss.) ; les premiers « dits » sont ceux d'Antoine, le dernier est de l'abbé Or ; quelques-uns se retrouvent dans Jean Moschus et l'Histoire Lausiaque, dans les collections signalées ailleurs ou publiées récemment (cf. Coisl. 282, 283, 369), d'autres paraissent inédits. 2(ff. 78-161v) ἀποφθέγματα τῶν γερόντων, choix de « dits » et de récits anonymes, sans plan apparent ; quelqueuns sont inédits (mêmes références que ci-dessus).


    3 (ff. 162-164v) la vie de saint Jean l'Aumônier jusqu'aux mots διὰ φροντίδας ἡμᾶς ποιήσασθαι (M. 114, 896-901 Β 13).


    4 S. NIL, ἀποφθέγματα βιωφελῆ, soit (ff. 165-167v) capita paraenetica 25-138 (M. 79, 1252 Β 4 — 1261 C 8, avec quelques variantes) et, sans nulle séparation, (ff. 167v-168v) sententiae 7-77 avec de nombreuses omissions (M. 1241 A-1248 Β 11).


    5 (ff. 168v-173) LUCIEN DE SAMOSATE, calumniae non temere credendum.


    6 (ff. 173v-178) polémique contre les Latins. Le début traite des papes exclus de la communauté des patriarches pour crime d'hérésie ; on voit intervenir sans ordre apparent Lucius, Charlemagne, Michel le Syncelle, Photius, Basile le Bulgaroctone. La suite est un échange de vues entre un Latin et un Grec sur la procession du saint Esprit et les azymes (inc. Ἐν τοῖς Χρόνοις τοῦ Ἀπολιναρίου, Λεύκιός τις ὀνόματι, des. ὅτι ἀληθινὸς Θεός ἐστι καὶ ζωὴ αἰώνιος) ; on cite (f. 177r.v) s. Jean Chrysostome, (ff. 177v-178) s. Jean Damascène.


    7 (ff. 178v-180) ANASTASE LE SINAÏTE, quaest. 89 (M. 89, 716-720 ; la fin est plus développée dans notre manuscrit).


    8 (ff. 180-184v) JEAN PHILOPON, libellus de Paschate, Ἰωάννου τοῦ Δαμασκηνοῦ λόγος περὶ ἀζύμων ms. (éd. C. Walter, Leipzig, Teubner, 1899 [diss. Iéna]).


    9 (ff. 185-204) sur les azymes, contre les Latins, τοῦ ἁγιωτάτ(ου) ἐπισκόπ(ου) Μεθώνης [d'une autre main, au-dessus de la ligne : ὀφειλ( ) λέγ(ειν) Νικ(ο)λ(άου)] ἐκ τῶν περὶ ἀζύμων εἰρημένων ms. (inc. Ζητητέον τίς μὲν ὁ παραϐαίνων, τίς δὲ ὁ κρατῶν τὴν τοῦ Κυρίου παράδοσιν, des. ἐξ αὐτοῦ τοῦ μόνου Πατρὸς ἐκπορευομένου ἁγίου Πνεύματος τῆς μιᾶς θεότητός τε καὶ βασιλείας, ᾧ κτλ.).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Vingt-cinq cahiers. Titres et initiales à l'encre rouge pâlie. Le manuscrit appartenait au Météore, ainsi que l'indique une note inscrite au contre-plat inférieur ; ib. monocondyle : Νεόφιτος ἱερομόναχος ; f. Iv Πακράτιος μοναχ(ός). Sur la tranche inférieure : Γρηγοριο(υ) πατερικ(όν). (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données